Mardi 10 décembre 2019

Ouverture du Baltic à Gateshead

Par Olivier Michelon · Le Journal des Arts

Le 28 juin 2002 - 348 mots

Inauguré le 13 juillet, le Centre d’art contemporain Baltic dote la ville industrielle de Gateshead, située dans le nord-est de l’Angleterre, d’une infrastructure conséquente dans le domaine des arts plastiques.

GATESHEAD - Les responsables du Baltic n’hésitent pas à qualifier leur nouvelle institution d’“Art factory”. Gagné par l’agence londonienne Ellis Williams Architects, le concours d’architecture lancé en 1994 vient en effet d’aboutir à l’installation spectaculaire d’un centre d’art dans un bâtiment industriel en brique des années 1950. Ouverte au public le 13 juillet, l’institution, qui a bénéficié d’un budget avoisinant les 46 millions de livres sterling (70,81 millions d’euros), dispose désormais de 3 000 m2 d’espaces d’exposition sur six étages. À l’image de la structure qui accueille le restaurant sur le toit, le verre a été l’un des matériaux forts de cette requalification. Ce parti pris a permis d’ouvrir les salles d’exposition sur l’extérieur et de profiter du panorama avoisinant traversé par la rivière Tyne. Sur le plan artistique, le Baltic, loué pour ses infrastructures technologiques, veut s’imposer comme une tête de pont pour l’art du XXIe siècle. Son directeur, le critique suédois Sune Nordgren, ancien responsable de la Malmö Konstalle, ne cache pas ses ambitions dans le domaine, affichant une volonté de développer avec les artistes des projets conséquents. Avant même son ouverture, le site a ainsi accueilli des installations in situ dont une œuvre spectaculaire d’Anish Kapoor. Chris Burden, Carsten Höller, Jane et Louise Wilson, Julian Opie et Jaume Plensa sont, eux, les premiers à bénéficier de ces espaces. Enfin, parallèlement un programme de résidences d’artistes, pouvant durer jusqu’à six mois, a été mis en place. Les invités, parmi lesquels figurent déjà Los Carpinteros, Alec Finlay ou Eva Grubinger, disposent de trois studios et de plusieurs ateliers multimédia. Petite Tate Modern, ou Bilbao du Nord, le Centre d’art Baltic a donc de nombreux atouts en poche, même si il est confronté à une mission difficile : inscrire la ville de Gateshead et la région nord-est de l’Angleterre dans le circuit artistique international.

- Baltic, ouverture le 13 juillet, Gateshead, Grande-Bretagne, tél. 44 191 478 1810, www.balticmill.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°152 du 28 juin 2002, avec le titre suivant : Ouverture du Baltic à Gateshead

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque