Oleg Kulik en état de grâce

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 20 janvier 2009

Le plasticien russe Oleg Kulik, dont les photographies à caractère zoophile exposées cet automne à la FIAC, à Paris, avaient été censurées, change de registre et s’attaque à l’œuvre de Monteverdi.

PARIS - Du 24 au 29 janvier, il met en scène Les Vêpres de la Vierge (1610) au Théâtre du Châtelet. Le chef-d’œuvre de la musique sacrée sera revisité par l’artiste, qui a choisi de confronter le monde contemporain et sa violence au sacré. Il a travaillé en collaboration avec Jean-Christophe Spinosi (pour la direction musicale), Den Kryuchkov (scénographie) et Hermes Zygott (conception sonore).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°295 du 23 janvier 2009, avec le titre suivant : Oleg Kulik en état de grâce

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque