Le monde étrange de Józef Mehoffer

Le Journal des Arts

Le 22 octobre 2007

Peintre, décorateur, graveur et écrivain d’art, Józef Mehoffer (1869-1946) sera dès le mois de juin à l’honneur au Musée d’Orsay, qui a rassemblé une trentaine de ses œuvres, aquarelles, huiles sur toile ou sur panneau, mais aussi vitraux. Après des études à Cracovie et à Vienne, Mehoffer s’est rendu à Paris où il découvre les vitraux de la Sainte-Chapelle, puis ceux des cathédrales d’Amiens et Rouen, travaux qui ont une influence décisive sur son style. Sa peinture, dans le sillon de Matejko dont il était l’élève et le collaborateur, et de la Sécession viennoise, est résolument décorative. Arabesques, couleurs intenses et harmonieuses, ornements raffinés et motifs populaires dominent des compositions symboliques et allégoriques. Dès 1895, Mehoffer remporta le concours pour les vitraux de la collégiale de Saint-Nicolas à Fribourg (Suisse) et réalisa à la même époque une multitude de compositions pour la chapelle du Trésor de la cathédrale de Wawel (Cracovie).

JOZEF MEHOFFER, du 15 juin au 12 septembre, Musée d’Orsay, 1, rue de la Légion-d’Honneur, 75007 Paris, tél. 01 40 49 48 14/48, tlj sauf lundi, 9h-18h et 21h45 le jeudi, www.musee-orsay.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°191 du 16 avril 2004, avec le titre suivant : Le monde étrange de Józef Mehoffer

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque