Dimanche 9 décembre 2018

Le guide des ateliers de Montparnasse

L'ŒIL

Le 20 mars 2013 - 140 mots

Au début du XXe siècle, le célèbre quartier devient l’épicentre de Paris, et donc du monde.

Peintres, sculpteurs et poètes viennent de partout s’encanailler dans les cafés et les cabarets de Montparnasse, à la Coupole ou au Sphinx, où l’on croise Man Ray, Soutine, Pascin, Kisling, Picasso, Foujita et Modigliani. Tous ces artistes qui, la journée, partagent les mêmes ateliers, les mêmes phalanstères  – la cité Falguière ou la Ruche – et où se donnent rendez-vous muses (Kiki de Montparnasse) et critiques d’art (André Salmon avait sa maison rue Joseph-Bara).

Libraire à Paris, Olivier Renault est parti à la découverte de ce quartier qu’il habite et de ses lieux de légende qu’il fait revivre, rue par rue, dans un guide illustré d’images d’archives et de cartes dont le pratique ne cède rien à l’historique (vient de paraître aux éditions Parigramme).

Olivier Renault - Montparnasse, les lieux de légendes - ateliers, cafés mythiques, académies, cité d'artistes… - 210 p. - 14 x 21 cm - 19,90 euros - éditions Parigramme - 2013

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°656 du 1 avril 2013, avec le titre suivant : Le guide des ateliers de Montparnasse

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque