Dimanche 18 février 2018

Laurent Guelfucci, un marchand rive gauche

L'ŒIL

Le 27 novembre 2007

À vingt-huit ans, le plus jeune des marchands d’Art déco parisiens s’apprête à quitter la rue des Beaux-Arts, pour ouvrir sa nouvelle galerie rue de Seine. « J’ai eu la chance d’avoir de très bons contacts avec Félix Marcilhac et les Vallois. Prodigues en explications, ils m’ont beaucoup appris ce qui est rare dans une profession où les marchands parlent peu. » Ses premières amours ? « Les précurseurs. Dès 1910, le travail des artistes de la Deutsche Werkstätte oriente le goût des créateurs français. Leur production très réduite, se situe entre l’Art nouveau et l’Art déco. Les travaux qui m’intéressent sont d’Iribe, Groult, Süe et Mare, Clément Rousseau ainsi que Clément Mère. » « Dès 1929, la Crise installe dans les formes, le dépouillement géométrique tant apprécié aujourd’hui. Je préfère les créations antérieures des années 1920 ; sophistiquées, luxueuses, elles répondent à des commandes prestigieuses. » Raffinement illustré par la production de Katsu Hamanaka. « Je prépare un livre sur ce créateur dont on connaît les panneaux réalisés pour Dominique, Leleu. Le reste de sa production rare et raffinée est plus confidentiel. » On trouvera aussi rue de Seine l’œuvre de Marcel Coard. « J’apprécie son africano-cubisme synthétique et inspiré, ainsi que les créations de Jean-Michel Frank. De ce dernier, j’aime les meubles d’inspiration Louis XVI, tout comme ceux de Ruhlmann, héritier de la tradition de la belle ébénisterie, mon cheval de bataille. Aux lignes sobres, je préfère le galbe d’une doucine [...] les meubles soigneusement conçus aux mécanismes complexes. »

Galerie Guelfucci, 15 rue des Beaux-Arts, 75006 Paris, tél/fax 01 40 26 58 11.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°548 du 1 juin 2003, avec le titre suivant : Laurent Guelfucci, un marchand rive gauche

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque