Vendredi 23 février 2018

Plasticien

Ben galeriste

L'ŒIL

Le 30 juillet 2008

Formidable catalyseur d’énergies, l’artiste Ben décide une nouvelle fois d’apostropher l’art. Le Niçois, d’origine suisse mais né à Naples en 1935, revient à ses premières amours et crée un nouveau lieu de rencontre. Avec sa femme Annie Vautier et deux amies, Marie Lou et sa fille Marie-Laure Mouzon, les voilà installés en galerie. Comme dans les années 70 à l’époque de Fluxus, on se retrouve pour débattre non stop, « pour ou contre la création ». Des idées émises autour de mots, de vidéos d’artistes ou d’expositions.
La première, « Plein à ras bord », déballait la collection personnelle de Ben dans un accrochage à sa façon, du sol au plafond, et plus encore.
De cette « exposition foutoir » découlent  les suivantes ; on choisit, rajoute, accroche, débat. À ne pas rater non plus, la lecture de « boîte aux lettres ». Mélange rafraîchissant de banalités et d’impertinences, de notes de voyages et d’impressions. Mais « Attention, la culture manipule », comme dit Ben qui expose ses propres œuvres à partir du 18 mars à la galerie Charlotte Moser de Genève.

Le Centre du monde, 6 rue du Lycée, 06 000 Nice, tél. 04 93 80 23 63.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°505 du 1 avril 1999, avec le titre suivant : Ben galeriste

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque