Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Helsinki, où l’architecture est une affaire d’Etat - L'Oeil - n° 604 - Juillet - août 2008

Ramade Bénédicte - 863 mots - L'Oeil n° 604 - Juillet - août 2008

Helsinki, où l’architecture est une affaire d’Etat

863 mots - L'Oeil n° 604 - Juillet - août 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Alors que la saison finlandaise bat son plein un peu partout en France, mettant largement en avant design et architecture, revue de détail sur le terrain, dans la capitale Helsinki, au pays des ciseaux Fiskars, de Linux et de Nokia.

Ce petit pays étrange, ouvert sur la Baltique et peu habité, est couvert à 72 % par la forêt et à 10 % par les lacs, mais Helsinki n’est pas pour autant un village de huttes. Dès l’arrivée dans la capitale, on est étonné par un urbanisme peu marqué par les maisons individuelles, alors même qu’elles uniformisent à toute vitesse les abords des villes françaises. En Finlande, on préfère vivre en appartement et posséder une cabane dans les bois, au bord d’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Le Weegee et ses cinq musées, c’est du béton !
Prononcez bien « végué » lorsque vous voudrez vous rendre dans la banlieue d’Helsinki, et plus précisément dans le quartier de Tapiola à Espoo, pour découvrir cet étonnant bâtiment érigé entre 1964 et 1974. Cette ancienne imprimerie transformée en centre culturel avec pas moins de cinq musées, a en effet une structure atypique. Son toit est tenu en suspension grâce à huit gros piliers en béton. Cette merveille technique, œuvre d’Aarno Ruusuvuori, a été confiée au cabinet Airas pour sa reconversion, et s’est vu attribuer le prix du meilleur bâtiment de béton en 2006. www.weegee.fi

L’église de Temppeliaukio ou Temppeliaukion Kirkko
Telle une soucoupe volante posée au milieu de l’ensemble résidentiel d’Etu-Tölöö, cette incroyable église de pierre, érigée entre 1968 et 1969, est l’œuvre des frères Suomalainen. Son toit circulaire dépasse à peine de la gangue de roche qui lui sert d’écrin. Incrusté dans le rocher, le lieu de culte est aussi une fabuleuse salle de concerts, dont les structures sont en totale harmonie avec la forme libre du cadre. La coupole de cuivre s’enroule en un câble continu de 24 kilomètres et magnifie, avec ses 24 mètres de diamètre, l’extraordinaire communion d’un instinct archaïque du religieux et d’une esthétique de science-fiction.

Kiasma, musée d’Art contemporain d’Helsinki
Achevé en 1998, ce musée ultramoderne se trouve à quelques encablures seulement du paquebot blanc, le palais Finlandia, chef-d’œuvre tardif d’Aalto et siège du Parlement. Le Kiasma, réalisation de l’Américain Steven Holl, bâtiment sans clinquant, déploie ses 4 niveaux avec tranquillité et accueille une programmation temporaire de pointe. Les collections permanentes permettent de « goûter » à la création contemporaine finlandaise. Le musée fête ses dix ans d’existence avec une exposition (« Fluide Street », jusqu’au 21 septembre 2008) à la sélection internationale très branchée sur le thème de la rue comme espace social. www.kiasma.fi

La maison d’Alvar Aalto, Riihitien talo
Construite en 1936, cette maison quasi cubique fut pendant longtemps la résidence et l’atelier d’Aalto et de son épouse. On pénètre ainsi dans l’intimité du maître par son espace de travail truffé de détails fonctionnels et raffinés, comme les cloisons coulissantes, avant de s’attaquer aux parties familiales. Particulièrement bien conservée sans donner l’impression de pénétrer dans un mausolée, la maison Aalto est une introduction intimiste aux nombreux bâtiments qui jalonnent la ville d’Helsinki. www.alvaraalto.fi

Le quartier Jugendstil de Katanajokka
Appelé aussi « Romantisme national », l’Art nouveau a connu à Helsinki un essor particulièrement important vers 1900. Si Katanajokka n’est pas le seul quartier « envahi » par ces maisons aux façades densément pigmentées et aux détails architectoniques parfois rocambolesques, comme la maison surmontée d’ours ou certaines portes au bossage rustique digne des habitations de trolls, il est l’un des plus denses. Il faut savoir se perdre dans cette presqu’île surmontée de l’imposante basilique orthodoxe russe et admirer les perles de cette ville inscrite dans le réseau international de l’Art nouveau aux côtés de Bruxelles ou Glasgow.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France