Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Un « projet culturel » pour Angkor - Le Journal des Arts - n° 1 - Mars 1994

Fessy Emmanuel - 2006 mots - Le Journal des Arts n° 1 - Mars 1994

Angkor à nouveau à une date charnière de son histoire

Un « projet culturel » pour Angkor

Le gouvernement cambodgien doit prendre des décisions d’une extrême importance au sujet des monuments d’Angkor. Christian Dupavillon, chargé d’une mission de coordination de l’aide française, plaide pour un "projet culturel", tout en dressant un état des lieux.

2006 mots - Le Journal des Arts n° 1 - Mars 1994

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Angkor est à un moment décisif de son histoire. La paix enfin revenue au Cambodge permet de rouvrir l’accès au site, vestige unique des capitales royales khmères bâties du IXe au XIIIe siècles. Mais des inquiétudes surgissent déjà. Comment le Cambodge, où tout ou presque est à reconstruire et qui a un besoin évident de devises, saura-t-il résister à l’attrait financier d’une vague déferlante de touristes mettant à mal la conservation du site ? Une étude envisage un million de visiteurs par an, contre 40 000 actuellement. Christian Dupavillon, ancien directeur du Patrimoine, vient d’être chargé par le gouvernement d’une mission de coordination de l’aide française sur le site d’Angkor. Il se veut plutôt rassurant. A son retour du Cam­bodge, dans un entretien accordé au Jour­nal des Arts, il plaide pour « un projet culturel qui, non seulement permettrait de sauver Angkor, mais lui redonnerait toute sa dimension historique et spirituelle ».

Le Journal des Arts : On s’inquiète beaucoup d’un afflux massif de touristes dans les années à venir à Angkor, afflux qui, non seulement mettrait en danger la conservation du site, mais ferait disparaître toute la magie offerte aujourd’hui au visiteur individuel. Christian Dupavillon : Angkor est à nouveau à une date charnière de son histoire, comme le palais du Louvre l’était en 1793 lorsque la Grande Galerie s’ouvrait au public, ou le château de Versailles en 1837 lorsque Louis-Philippe le [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 
EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France