Dimanche 19 septembre 2021

Zeng Fanzhi établit un nouveau record de prix pour un artiste contemporain asiatique

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 octobre 2013 - 208 mots

HONG KONG (CHINE) [08.10.13] – Adjugée pour 17,13 millions d’euros chez Sotheby’s Hong Kong, La Cène de Zeng Fanzhi a établi un nouveau record de prix pour un artiste asiatique contemporain, dépassant de loin celui de Takashi Murakami.

La réinterprétation de La Cène de Léonard de Vinci par Zeng Fanzhi a battu tous les records de prix de l’artiste, mais aussi ceux de l’ensemble des artistes contemporains asiatiques. Son tableau de 2001 a été adjugé samedi 5 octobre 2013 chez Sotheby’s Hong Kong à 17,13 millions d’euros (180,44 millions en dollars de Hong Kong), avec une estimation de départ de 7,6 millions d’euros (9 millions de dollars).

L’artiste chinois détrône grâce à cette vente Takashi Murakami qui détenait jusqu’alors ce record de prix pour un artiste asiatique contemporain avec sa sculpture My Lonesome Cowboy vendue pour 11 millions d’euros (15 millions de dollars) en 2008.

La Cène de Zeng Fanzhi avait été mise en vente par le baron belge Guy Ullens, grand collectionneur d’art contemporain chinois, et fondateur du centre d’art UCCA de Pékin. La dispersion de sa collection, qu’il opère déjà depuis plusieurs années, avait déjà causé l’emballement dans les salles de ventes, et entraîné des prix d’adjudication records, notamment pour l’artiste chinois Zhang Xiaogang comme en 2011.

Légende photo

Zeng Fanzhi (1964) - The Last Supper (La Cène) - 220 x 395 cm - Huile sur toile - 2001 - Vendu 17,13 millions d'euros le 5 octobre 2013 chez Sotheby's Hong Kong

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque