Vendredi 28 janvier 2022

Yoko Ono décerne son prix pour la paix aux Pussy Riot

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 septembre 2012 - 224 mots

NEW YORK (ÉTATS-UNIS) [21.09.12] - Les membres du groupe punk recevront vendredi par l’intermédiaire de l’époux d’une des trois artistes, le prix pour la paix Lennonono, récompensant leur action pour la liberté d’expression.

Condamnées à deux ans de camp à la suite d’un concert appelant à la démission du président Poutine dans la cathédrale Christ Saint-Sauveur de Moscou, les trois femmes du groupe punk Pussy Riot se verront décerner le prix pour la paix Lennonono.

Créé en 2002 par la veuve de Lennon, le prix Lennonono récompense tous les deux ans des personnes œuvrant pour la paix dans le monde. Yoko Ono, qui avait pris parti pour les jeunes femmes russes dès le début de leur procès a tenu à saluer leur action « destinée à apporter la liberté d’expression à toutes les femmes ».

La cérémonie qui doit se dérouler à New York le 21 septembre en présence de Suzanne Nosse, la directrice américaine d’Amnesty International, récompensera également l’écrivain John Perkins, le journaliste Christopher Hitchens ainsi que Rachel Corrie (pacifiste tuée en Israël en 2003) à titre posthume. Le prix sera remis à Pyotr Verzilov, mari de Nadia Tolokonnikova, une des trois membres du groupe punk.

Dans dix jours, les membres des Pussy Riot qui ont fait appel après l’annonce de leur condamnation en août dernier, passeront à nouveau devant la justice russe.

Légende photo

Yoko Ono au Musée d’Art Contemporain de l’Université de São Paulo, Brésil - © Photo Marcela Cataldi Cipolla - 2010 - Licence CC BY 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque