Week-end portes ouvertes au Musée de l’Homme avant 3 ans de fermeture

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 mars 2009

PARIS [12.03.09] – Le Musée de l’Homme ouvre ses portes au public les 21 et 22 mars avant une fermeture de 3 ans pour effectuer des travaux de rénovation.

Avant sa fermeture pour rénovation, le Musée de l’Homme organise un week-end portes ouvertes, qui est l’occasion d’assister à des conférences et des projections (« La planète Homme » ainsi qu’une présentation du projet de rénovation du Musée de l’Homme par les acteurs du projet), de faire des visites insolites des collections, des laboratoires et des réserves, et même de réaliser une promenade nocturne dans les galeries du musée. Des rencontres scientifiques sont prévues, notamment une table ronde autour du sujet : « Un Musée de l’Homme au XXIe siècle ». L’entrée est gratuite, dès 10h.

Ce projet de rénovation du musée, qui est sous la tutelle des ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Ecologie, concerne l’architecture mais aussi la muséographie. S’agissant de l’architecture, ce sont l’agence Brichet-Lajus-Pueyo et l’atelier d’Emmanuel Nebout qui ont la charge de rénover cette surface de 17 000m², en travaillant à l’intérieur des structures existantes. Leur projet consiste à inviter la lumière naturelle dans le palais éclectique de Davioud et Carlu, et à aménager le pavillon de tête, les galeries d’exposition permanente et temporaire, les espaces dédiés au public et les espaces de chercheurs, de manière à créer un ensemble harmonieux et convivial.

Le directeur de la rénovation Jean-Pierre Mohen insiste sur les différentes missions de cet établissement à la fois public, culturel, scientifique et professionnel. Celui-ci  doit offrir au public une synthèse illustrée de l’émergence et de la présence humaines sur terre en mettant en valeur l’interaction de l’homme avec le monde. Mais il doit aussi être un centre de recherche de pointe et de diffusion de l’information. C’est ainsi que des questions d’actualité, telles que les problèmes démographiques, médicaux ou encore climatiques, seront abordées lors de conférences et d’expositions, afin de créer une prise de conscience chez le plus grand nombre.

Etant donné que les collections ethnographiques ont été déplacées au Musée du Quai Branly et au MuCEm de Marseille, la nouvelle muséographie s’appuiera sur ses collections de Préhistoire et d’Anthropologie. Les activités de recherche et d’enseignement se poursuivront pendant la fermeture du musée, mais seront transférées rue Buffon.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque