Vendredi 28 février 2020

Vol de tableaux de Bacon en Espagne : sept suspects arrêtés un an après

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 30 mai 2016 - 384 mots

MADRID (ESPAGNE) [28.05.16] - La police espagnole a annoncé samedi les arrestations de sept personnes soupçonnées d'avoir été mêlées au vol, il y a près d'un an, de cinq tableaux du peintre britannique Francis Bacon
(1909-1992) d'une valeur estimée à 25 millions d'euros.

Les tableaux dérobés en juillet 2015 n'ont pas été retrouvés et l'enquête se poursuit.

Dans un communiqué, la police nationale explique que ses agents "ont arrêté sept personnes liées au vol" commis dans la capitale espagnole au domicile d'un particulier qui se trouvait alors à Londres.

"En plus des peintures, les auteurs du vol s'étaient emparés d'un coffre fort contenant différentes collections de monnaies, bijoux et autres objets de valeur", selon le texte.

La police explique que les enquêteurs ont pu identifier un des présumés auteurs du cambriolage et cinq receleurs "grâce à l'étude de photographies inédites de deux des oeuvres volées réalisées avec un appareil loué par une des personnes détenues".

Les policiers ont obtenu ces photos auprès d'"une entreprise britannique qui se consacre à la recherche d'oeuvres d'art volées". Cette société leur avait fait savoir qu'un habitant de la ville de Sitges (nord), près de Barcelone, les avait consultés par courrier électronique pour vérifier si une des oeuvres figuraient sur leur liste de peintures volées, en joignant des photographies inédites.

Les policiers espagnols avaient ensuite pu identifier l'entreprise (*) de location du matériel photographique et remonter jusqu'au client, "qui s'est révélé être un des présumés auteurs du vol", selon le communiqué.

Cette personne était en contact avec un marchand d'art de Madrid et le fils de ce dernier, qui ont aussi été arrêtés en tant que receleurs présumés, de même que trois autres personnes.

Le quotidien El Pais avait assuré il y a quelques mois que les tableaux appartenaient à un homme âgé de 59 ans dont l'identité n'avait pas été révélée, présenté comme un ami du peintre qui lui avait légué ces tableaux.

Francis Bacon appréciait beaucoup Madrid où il est mort en 1992.

Note du JournaldesArts.fr

(*) Les fichiers des photographies numériques contiennent des métadonnées appelées "données Exif". Ces données enregistrent des informations telles que les dimensions, la date, etc... et le numéro de série de l'appareil. Ainsi la police a pu remonter jusqu'au propriétaire de l'appareil qui s'est avéré être une société de location de matériel photographique.

Légende photo

Gran VÁ­a, Madrid © Photo Felipe Gabaldón - 2010 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque