Mercredi 18 septembre 2019

Vol au Caire : 11 personnes vont être jugées alors que voleurs et toile restent introuvables

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 septembre 2010 - 247 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [08.09.10] – Onze personnes vont être jugées pour négligence dans l’affaire du vol du tableau « Les Coquelicots » de Van Gogh le 21 août 2010. Parmi ces personnes figurent un haut responsable du ministère égyptien de la Culture et la directrice du musée Mahmoud Khalil.

L’AFP annonce, d’après une source judiciaire, que onze personnes vont être jugées pour négligence après le vol du tableau « Les Coquelicots » de Van Gogh le 21 août 2010 au musée Mahmoud Khalil au Caire. Mohsen Chaalane, directeur du secteur des beaux-arts au ministère égyptien de la culture, ainsi que Rim Bahir, la directrice du musée où a eu lieu le vol, font partie des personnes qui vont être jugées à partir du 14 septembre 2010.

Toujours selon la même source l'enquête aurait conclu à une négligence dans la sécurisation du bâtiment, l’adjoint de la directrice et sept gardiens du musée seront également jugés.
Il semble que la toile, qui a été volée en plein jour, a été découpée à l’aide d’un cutter avant d’être retirée de son cadre.

Apparemment un seul gardien assurait le plus souvent la sécurité du musée. De plus sur les 47 caméras de surveillance, 30 étaient en panne depuis 2006, alors même que le musée Mahmoud Khalil accueille l'une des plus belles collections d'art européen des XIXe et XXe siècles au Moyen-Orient, dont des tableaux de Monet, Renoir ou Degas.

A ce jour l’œuvre n’a toujours pas été retrouvée par les autorités.

Légende photo

"Les Coquelicots" (1886) - Attribué à Van Gogh - Inscrit dans la collection Mahmoud Khalil sous le titre "Vase et fleurs" - 53 x 64 cm

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque