Vladimir Poutine va restituer à l'Eglise orthodoxe le monastère de Novodievitchi

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 janvier 2010

MOSCOU (RUSSIE) [07.01.10] – L'Etat russe s'est engagé à restituer à l'Eglise russe orthodoxe le monastère de Novodievitchi, l'un des plus beaux de Russie, classé à l'UNESCO en 2004. Vladimir Poutine a également déclaré vouloir rendre à l'Eglise des milliers d'édifices religieux « en bon état » .

Lors d'une rencontre avec le Patriarche de toutes les Russies, Kirill, le premier ministre Vladimir Poutine a annoncé la restitution en 2010 du célèbre monastère de Novodievitchi à l'Eglise russe orthodoxe.
« Nous prévoyons de libérer le monastère de Novodievitchi en 2010 et de le transférer complètement à l'Eglise [russe orthodoxe] » a déclaré le premier ministre, repris par l'agence RIA Novosti.

Fondé en 1524 par le Grand Prince Vassili III, le monastère est l'un des plus beaux et des mieux conservés de Russie. Confisqué en 1922 par les bolchéviques, il est devenu un musée de l'Émancipation de la Femme puis un musée d'art et d'histoire. La transformation d'une partie des bâtiments en habitations l'a épargné de la destruction.

Bien que le monastère soit devenu la résidence du Métropolite de Krutitsy et Kolomna en 1980, ce n'est qu'en 1994 qu'il a retrouvé sa fonction d'origine, quand les religieuses ont été autorisées à y revenir. Le monastère et son cimetière ont été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2004.

Dans le cimetière est enterré un grand nombre de personnalités russes tels Pierre Kropotkine, Nikita Khrouchtchev, Serge Prokofiev ou Dmitri Chostakovitch.

Vladimir Poutine a également annoncé une subvention de 2 milliards de roubles (45 millions d'euros) pour la restauration d'édifices religieux en 2010, une somme en baisse de 25 % par rapport à 2009.

Selon l'AFP, il a souligné que l'Etat russe doit encore restituer plus de 12 00 églises et monastères à l'Eglise orthodoxe, mais que de nombreux bâtiments ne peuvent pas l'être en l'état, car ils nécessitent des travaux de restauration.

Le premier ministre a mis l'accent sur les restitutions déjà effectuées depuis 2005 par l'Etat russe, parmi lesquelles des icônes, des reliques et des œuvres d'art.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque