Vendredi 27 novembre 2020

Visite en avant-première du Pavillon français à la Biennale de Venise

Par Roxana Azimi · lejournaldesarts.fr

Le 23 mai 2011 - 280 mots

VENISE [23.05.11] – A quelques jours de l’ouverture de la Biennale de Venise, notre journaliste a pu visiter en avant-première le pavillon français occupé cette année par Christian Boltanski. Le hasard y tient une place majeure.

Attention, rien ne va plus ! C’est autour de la chance et de ses nombreux ressorts que joue le pavillon français orchestré par l’artiste Christian Boltanski à la Biennale de Venise du 4 juin au 27 novembre. En pénétrant le bâtiment néo-classique, le visiteur est confronté à un dédale d’échafaudages sur lesquels sont montées des rotatives de journaux. Celles-ci font dérouler les images de quatre cents bébés tirés d’un journal polonais. Au bout de huit minutes, une sonnerie retentit et la rotative s’arrête. Une caméra cadre alors l’image d’un bébé sur un moniteur.

Pourquoi celui-ci et pas un autre ? Question de hasard ou de destin. Les variations d’une lumière filtrée par un moucharabieh industriel situé au plafond accentuent le sentiment aléatoire de la vie.

La chance, c’est aussi la possibilité de remporter une œuvre de Boltanski. Dans une autre salle, le visiteur découvre un patchwork de visages d’enfants, d’adultes et de vieillards sur un écran découpé en trois bandes. En appuyant sur un bouton, on peut stopper le défilement des images, et créer un visage hybride. Celui qui réussira à reconstituer intégralement le visage gagnera la pièce.

Les deux autres espaces situés de part et d’autre de l’entrée sont moins convaincants. A droite, un panneau comptabilise en vert le nombre des naissances depuis minuit, et à gauche, un autre panneau égrène en rouge le nombre des morts. Le pavillon aurait gagné en légèreté sans de tels appuis.

En savoir plus sur Christian Boltanski

Légende photo

Au fond au centre, la pointe de la Douane et la Basilique Santa Maria della Salute - Venise © Ludosane - 2009

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque