Violents incidents suite à l’incendie du mausolée de Kasubi en Ouganda

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 mars 2010 - 297 mots

KAMPALA (OUGANDA) [19.03.10] – L’Unesco appelle au calme après des affrontements meurtriers survenus suite à l’incendie d’un mausolée royal, classé au patrimoine mondial, et propose son soutien pour la restauration du site.

La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova a exprimé sa tristesse et a déclaré être « prête à mobiliser ses experts afin d’aider les autorités locales à évaluer les dégâts et à prévoir les actions de réhabilitation à Kasubi » .

Mardi 18 mars 2010, un mystérieux incendie a ravagé le mausolée de Kasubi qui abrite, sur un site de trente hectares, les tombes des Kabakas (rois) du Buganda, premier des royaumes coutumiers du pays. Le site d’une importance culturelle et religieuse majeure pour les Bagandas – devenu un site touristique important – est inscrit depuis 2001 au patrimoine mondial de l’Unesco.

L’incident – dont les causes sont encore inconnues – a suscité de violentes manifestations qui ont malheureusement coûté la vie à deux manifestants et ont fait des dizaines de blessés. Les forces de sécurité ougandaise ont ouvert le feu pour contenir la foule venue exprimer sa colère et huer la visite du président ougandais Yoweri Museveni sur le site.

Celui-ci a déclaré avoir des « soupçons » et suspecte une piste criminelle. Piste également envisagée par les manifestants, mais qui lui donnent une dimension politique. Ils accusent le gouvernement d’être l’artisan de l’incendie. C’est « une attaque contre le Buganda » a précisé un porte-parole du Kasbaka à l' AFP. La police a ouvert une enquête pour déterminer les causes – accidentelles ou criminelles – de l’incendie.

« Leur destruction est une perte tragique pour le monde entier » a regretté Irina Bokova. Dans la crainte d’une escalade des tensions qui pourraient être plus meurtrières, elle appelle à un « prompt retour au calme ».

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque