Versailles : un incendie endommage l’infirmerie royale de Louis XIV

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 juin 2008 - 251 mots

VERSAILLES [17.06.08] - Samedi 14 juin, un incendie s’est déclaré dans l’ancien hôpital civil Richaud à Versailles provoquant l’effondrement du clocher. Les locaux, désaffectés, avaient été classés aux monuments historiques.

Hôpital Richaudà Versailles© D.R.

L’incendie a endommagé une partie du bâtiment historique de l’hôpital Richaud. Situé à proximité de la place du marché, sur le boulevard de la Reine, l’hôpital s’était développé autour de l’ancienne infirmerie royale de Louis XIV. Les flammes auraient détruit une partie du clocher de la chapelle, qui se serait effondré. Néanmoins, le dôme en pierre n’aurait pas été touché.

L’établissement était désaffecté depuis 1997 mais régulièrement squatté. Les pompiers étaient déjà intervenus vendredi dans la soirée pour éteindre deux départs de feu. L’enquête, qui a été confiée au commissariat de Versailles, semble privilégier la thèse du vandalisme par un squatteur.

Louis XIV avait fait construire cette maison de Charité pour répondre à la nécessité de soigner les nombreux blessés travaillant à la construction du château. Etabli en 1670, la maison était gérée par les Sœurs de la Charité, une congrégation créée par Saint-Vincent-de-Paul. Le dispensaire, sur emplacement d’un terrain loué au grand-père de l’Abbé de l’Epée puis acheté en 1707 devint rapidement un hôpital royal x. Au XVIII° siècle, des modifications architecturales transformèrent le dispensaire, en ajoutant de nouvelles ailes. Cependant, en 1761, les vieux bâtiments furent détruits pour construire des lieux plus adaptés aux soins. Il est actuellement la propriété du Ministère de la justice, qui devait y établir le parquet de Versailles. (sources : AFP / Le Parisien)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque