Samedi 17 novembre 2018

Versailles éclaboussé (cette fois) par un scandale de faux tickets

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 13 octobre 2016 - 384 mots

VERSAILLES [13.10.16] – Depuis plusieurs mois, cinq employés saisonniers du Château de Versailles vendaient de faux billets d'entrée aux touristes. Ils ont été mis en examen pour escroquerie. Le préjudice s’élèverait à 250 000 euros depuis le mois d’août.

Cinq employés du Château de Versailles ont été pris en flagrant délit dimanche 9 octobre par les enquêteurs de la sûreté départementale des Yvelines alors qu'ils écoulaient de faux tickets d'entrée. Ils ont été mis en examen pour escroquerie et placés en garde à vue à Viroflay, rapporte Le Parisien. Les trois hommes et deux femmes impliqués ont reconnu leur participation à cette escroquerie et l’homme soupçonné d’être le meneur, saisonnier depuis quatre ans, a été écroué, sans toutefois reconnaître toute la responsabilité dans le délit.

Depuis plusieurs mois, l’équipe écoulait deux types de faux billets : de vrais tickets réutilisés et de faux billets, permettant l’accès au parc et au petit train du château, rapporte le quotidien de source proche de l'enquête. Le guichetier remettait ces billets à l’insu des visiteurs et ceux-ci payaient en cash, puis des complices leur faisaient passer les contrôles de tickets à l’entrée. Mais l’escroquerie a été démasquée par certains collègues qui ont « remarqué que cette équipe ne passait pas les tickets dans les machines à oblitérer ». Un responsable de l’établissement public a alors déposé plainte au commissariat pour escroquerie dans la matinée du 9 octobre. « Lors de son arrestation dimanche, l'un des suspects portait sur lui quelque 150 faux tickets, revendus à environ 10 euros pièce » poursuit le journal.

Le préjudice s’élèverait à 250 000 euros depuis le mois d’août. Mais l’affaire qui touche l'Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles - qui a accueilli 7,4 millions de visiteurs en 2015 - pourrait durer depuis plus longtemps. Le juge d’instruction de Versailles poursuit l’enquête de la Sûreté départementale des Yvelines portant sur toute l’année 2016.

Ce n’est pas la première fois qu’un musée est victime d’un système de fraude de vente de faux tickets d'entrée. En 2010, une double-billetterie dans les musées de Marseille avait été mise au jour. En 2013, c’était le V&A Museum de Londres qui révélait une affaire de faux billets, suivi du Louvre qui avait découvert des billets contrefaits entre les mains de touristes étrangers.

Légende photo

Touristes arrivant au Château de Versailles © photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque