Vendredi 30 octobre 2020

Van Gogh loin des clichés

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 23 mai 2017 - 147 mots

Monographie -  Jan Blanc va-t-il devenir le spécialiste du détricotage de mythe ? Après son livre sur Vermeer chez Citadelles & Mazenod, l’historien de l’art s’attaque à une autre légende : Van Gogh.

Cette fois encore, il emprunte un biais inattendu mais stimulant, en relisant l’œuvre du peintre à travers le prisme de son rapport à la religion ou, plus exactement, de son athéisme, allant donc à contre-courant de l’exégèse traditionnelle. Pour désamorcer les critiques, l’auteur expose par le menu sa méthodologie et ses sources. Une précaution utile tant l’artiste est d’ordinaire prétexte à des spéculations guère scientifiques. Il déroule ensuite sa démonstration de manière probante en s’appuyant sur de belles reproductions des œuvres. Si on peut ne pas partager toutes ses conclusions, on ne peut en revanche que saluer sa tentative d’ouvrir de nouvelles pistes et de faire progresser la connaissance sur un sujet a priori éculé.

Jan Blanc,
Van Gogh. Ni dieu ni maître,
Citadelles & Mazenod, 432 p., 189 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°702 du 1 juin 2017, avec le titre suivant : Van Gogh loin des clichés

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque