Vendredi 14 décembre 2018

UNESCO : Babylone a besoin d’une restauration d’urgence

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 juillet 2009 - 148 mots

PARIS [13.07.09] – Selon un rapport publié par l’UNESCO, la ville archéologique de Babylone doit réaliser des travaux d’urgence en vue de son classement au patrimoine mondial.

L’UNESCO a publié le 9 juillet un rapport final sur le site archéologique de Babylone, situé en Irak. Selon l’AFP, l’organisation décrit dans ce document les détériorations subies par le site avant et après l’installation d’une base  des forces américaines entre avril 2003 et décembre 2004.

« La ville archéologique a subi d’importants dégâts dus à des travaux de creusement, percement, arasement et nivelage. Parmi les principales structures endommagées, figurent la porte d’Ishtar et le chemin de procession », explique le rapport.

L’UNESCO conclu ainsi que ce site de l’ancienne Mésopotamie, l’un des berceaux de l’humanité, inscrit au Conseil des antiquités et du patrimoine iraquien, nécessite des travaux d’urgence à fin de pouvoir être inscrit sur la liste du patrimoine mondial.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque