Dimanche 21 octobre 2018

Une nouvelle exposition de préfiguration du Louvre Abou Dhabi sur l’île de Saadiyat

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 5 février 2013 - 473 mots

ABOU DHABI (ÉMIRATS ARABES UNIS) [05.02.13] – Le quartier culturel de L’île de Saadiyat, accueille prochainement « Birth of a Museum », la deuxième exposition du Louvre Abou Dhabi. Au travers de 130 œuvres des nouvelles collections, l’exposition propose un avant-goût de ce que sera ce futur « musée universel ».

S’il ne possède pas encore son écrin, le « Louvre des sables » n’entend pas rester inactif. Dans la foulée de son programme culturel « Louvre Abu Dhabi : Talking Art Series » qui se tiendra jusqu’au 26 juin 2013, l’AFM (l’Agence France- Muséums qui est chargée de mener à bien la réalisation du projet Abou Dhabi pour le compte des Émirats Arabes Unis) s’apprête à organiser une nouvelle exposition rassemblant des pièces issues des collections de la future institution.

À partir du 22 avril prochain, le quartier culturel de Manarat, basé sur l’île de Saadiyat – qui fait face à la ville d’Abou Dhabi - accueillera pour trois mois cette seconde exposition du Louvre Abou Dhabi. Objectif : donner au public un avant-goût de ce qu’ils pourront observer dans les salles de l’édifice construit par Jean Nouvel, dont l’ouverture est attendue pour 2015. Baptisée « Birth of a Museum », l’exposition a pour but « l’évocation de l’ambiance et de l’esthétisme du [futur] Louvre Abou Dhabi, elle vise à commencer à raconter la naissance de ce musée » explique le Sheikh Sultan bin Tahnoon Al Nahyan, président du TDIC (Tourism Development & Investment Company).

Dans la lignée de ce que propose le Louvre Abou Dhabi, l’exposition propose une « réécriture singulière et originale de l’histoire de l’art » et s’appuie très largement sur un dialogue et une comparaison entre des œuvres issues de différentes civilisations. L’exposition se compose en effet de quelques 130 pièces - dont certaines n’ont encore jamais été vues - issues des collections permanentes du Louvre Abou Dhabi. L’exposition se veut également un voyage à travers le temps, avec une présentation d’œuvres allant d’un bracelet d’or à tête de lion vieux de 3000 ans jusqu’à des toiles de l’artiste contemporain Cy Twombly, en passant par le XVIIe siècle avec Le bon samaritain du peintre flamand Jacob Joardens.

La muséographie est signée Jean-François Bodin qui avait déjà eu la charge de la scénographie lors de la première exposition du Louvre Abou Dhabi qui s’était tenue à l’hôtel Emirat Palace en 2009. Le commissariat de l’exposition à quant à lui été confié à Laurence des Cars directrice scientifique de l’AFM.

Dans une volonté de souligner les bonnes relations franco-émiriennes et de légitimer le statut de « musée universel » du futur Louvre Abou Dhabi, « Birth of a Museum » ne se limite cependant pas au quartier de Manarat. Comme le rapporte l’Arabian Gazette, l’exposition sera également présentée à la « maison mère », le Louvre parisien, en octobre 2013.

Légende photo

Tête de Bouddha, Louvre Abu Dhabi © Photo courtesy Abu Dhabi Tourism & Culture Authority

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque