Une nouvelle attribution à Vincent Van Gogh

Par Anna Halter · lejournaldesarts.fr

Le 10 septembre 2013 - 474 mots

AMSTERDAM (PAYS-BAS) [10.09.13] - Authentifiée par deux chercheurs du Musée Van Gogh d’Amsterdam, une œuvre de la période arlésienne de l’artiste vient de lui être attribuée.

Louis van Tilborg et Teio Meedendorp, chercheurs au Musée Van Gogh d’Amsterdam, viennent de conduire une série d’expertises permettant d’attribuer sans aucun doute possible selon eux une nouvelle toile à l’artiste Vincent Van Gogh, « Coucher de soleil à Montmajour ». L’œuvre datée de 1888 était restée entreposée depuis des années dans le grenier d’un collectionneur privé, persuadé que cette acquisition était un faux.

Le style et la technique ont été analysés avec attention. L’œuvre présentait en effet de nombreuses similitudes avec les productions de l’artiste en 1888, soit au début de sa période arlésienne. Deux lettres de Van Gogh datant de l’été 1888 se réfèrent directement à cette toile ; lettres dans lesquelles l’artiste semble trouver peu de satisfaction dans son travail sur le motif qu’il considère comme un échec.

Si la dépréciation de son propre travail était fréquente chez Vincent Van Gogh, elle éclaire, dans le cas présent, les experts sur la méthode d’exécution de « Coucher de soleil à Montmajour ». L’inaboutissement de la toile expliquerait pourquoi l’œuvre comporte à la fois certains traits typiques de la peinture de Van Gogh, mais également des dissonances avec sa technique habituelle.

Oda van Maanen (expert en coopération à l’Agence du patrimoine culturel des Pays-Bas), a étudié la toile aux rayons X pour analyser le support et les matériaux utilisés. Le résultat de l’étude montre bien que les pigments et le type de toile utilisés, sont semblables à ceux dont Van Gogh faisait habituellement usage.

Pour le directeur du Musée Van Gogh d’Amsterdam, Axel Rüger, la redécouverte d’une œuvre de l’artiste est toujours un moment important, mais cette dernière l’est particulièrement. Il s’agit tout d’abord d’une œuvre datant de la période arlésienne, point culminant de sa carrière aux yeux de nombreux experts. Mais elle est également une œuvre de transition. La toile présente en effet un traitement différent, plus expérimental, de la couche pictural et de l’usage d’empâtements. Cette caractéristique est par ailleurs décelable dans les dessins et les réalisations qui succéderont à cette toile, avec un travail plus dense des empâtements et une couche picturale plus épaisse.

Le sujet de l’œuvre, un paysage du sud de la France, a pu être clairement identifié par les experts ; il s’agit d’une vue aux alentours de Arles, près de la colline de Montmajour non loin des ruines de l’abbaye du même nom. « Coucher de soleil à Montmajour » a appartenu au frère de l’artiste, Théo Van Gogh, avant d’être vendue en 1908 et de finalement disparaitre dans le grenier de son propriétaire. L’œuvre sera exposée dans le cadre de l’exposition « Van Gogh au travail », au musée Van Gogh d’Amsterdam du 24 septembre au 12 janvier 2014.

Légende photo

Vincent Van Gogh (1853-1890) Sunset at Montmajour dit Coucher de soleil à Montmajour (1888) - Huile sur toile - 72 x 93 cm - - © Collection privée - exposé au Musée Van Gogh - Amsterdam.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque