Mardi 22 septembre 2020

Une nature morte de François Desportes

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 31 août 2020 - 272 mots

Cette Nature morte au trophée de gibier, fruits et perroquet sur fond de niche, datée de 1716, est mise en vente à Bordeaux chez Briscadieu, le 19 septembre 2020.
150 000 à 200 000 €
Cette estimation modeste devrait largement être dépassée, compte tenu de la qualité et de l’état somptueux du tableau. Si le maître a beaucoup produit – ses œuvres passent régulièrement en vente – une toile de cette période est rare.
Une vraisemblable provenance royale
Lorsqu’il accède à la régence, Philippe d’Orléans (1674-1723), l’un des plus grands collectionneurs de son temps, souhaite décorer sa nouvelle demeure du Palais-Royal. La toile ci-contre a pu être commandée pour cette résidence au peintre de cour François Desportes (1661-1743), qui travaille presque exclusivement pour lui, ou bien pour le château de La Muette, occupé par la fille du Régent, épouse du Grand Dauphin – le motif du dauphin représenté sur la fontaine pouvant y faire allusion.
Illusion parfaite
À partir de 1716-1717, François Desportes va déployer tout son talent pour réaliser des natures mortes de gibier, de fleurs, de fruits, et va s’imposer comme l’un des grands maîtres du genre. « Il y a quelque chose de très ostentatoire dans cette peinture, un coloris particulièrement vif, une nature morte extrêmement bluffante dans son rendu des matières, avec des contrastes très forts. L’artiste a énormément travaillé son tableau pour que l’illusion soit parfaite », commente l’expert.
Une toile inédite du maître
Conservée dans une collection française du Sud de la France depuis plusieurs décennies, la toile n’a jamais été reproduite ou décrite dans un ouvrage. « Le tableau était inconnu. Il s’agit d’une vraie découverte », précise l’expert Stéphane Pinta (Cabinet Turquin).

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°736 du 1 septembre 2020, avec le titre suivant : Une nature morte de François Desportes

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque