Mercredi 12 décembre 2018

Une maison de ventes munichoise retrouve des catalogues d’enchères de l’ère nazie

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 19 avril 2013 - 338 mots

MUNICH (ALLEMAGNE) [19.04.13] – Décidée à faire la lumière sur son passé, la maison de ventes Neumeister vient de redécouvrir dans une cave de son siège un ensemble de catalogues de ventes aux enchères qui se sont déroulées entre 1936 et 1945. Ils pourraient constituer un outil de premier choix dans la recherche d’œuvres spoliées par les nazis.

La maison de ventes munichoise Neumeister vient d’annoncer qu’elle avait découvert des catalogues de ventes publiques qui se seraient tenues entre 1936 et 1945, sous l’égide de son prédécesseur, Adolph Weinmüller. Selon Art Magazin, près de 34 500 objets y sont répertoriés, avec des notes manuscrites susceptibles d’informer le lecteur sur leur provenance et leur acheteur.

À la mort de son propriétaire en 1958, Rudolf Neumeister et son épouse Christa reprennent la Auktionshaus Adolph Weinmüller, qui avait ouvert en 1936 dans le palais Leuchtenberg à Munich. Adolph Weinmüller organisait dans la capitale bavaroise, ainsi qu’à Vienne, des ventes d’œuvres d’art confisquées à des familles juives. Il avait pour clients des hauts dignitaires nazis, comme Martin Bormann, qui fut le secrétaire particulier d’Adolf Hitler.

Rudolf Neumeister profite de ses bonnes relations avec des collectionneurs juifs aux États-Unis, et se fait progressivement un nom, notamment avec la vente en 1960 de la succession du collectionneur et antiquaire Otto Bernheimer. Aujourd’hui, c’est l’une de ses filles, Katrin Stoll, qui dirige la société.

En 2009, la maison de ventes regarde son passé et entame des recherches sur son prédécesseur Adolph Weinmüller, en collaboration avec l’Institut central d’histoire de l’art de Munich. C’est dans ce contexte que des catalogues, ainsi que des copies faites main, datés entre 1936 et 1945, sont découverts dans une cave du bâtiment occupé par la maison de ventes aujourd’hui. Les 33 ventes aux enchères munichoises qui ont eu lieu durant cette période chez Adolph Weinmüller y apparaissent, ainsi que 11 des 18 ventes viennoises.

Ces documents, qui renseignent les objets, leurs précédents propriétaires et leurs acheteurs, devraient prochainement être analysés et numérisés, Katrin Stoll souhaitant rendre ces nouvelles données accessibles.

Légende photo

La maison de ventes Neumeister - source www.neumeister.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque