Une fondation anglaise met fin à une dispute sur un Picasso volé par les nazis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 janvier 2010

WASHINGTON (ETATS-UNIS) [13.01.10] - « Le buveur d'absinthe » , une œuvre de Picasso estimée entre 40 et 60 millions de dollars, restera dans les collections de la Fondation Lloyd Webber. La fondation a conclu un arrangement avec les héritiers de son propriétaire spolié par les nazis, mettant fin à plusieurs année de batailles judiciaires.

Selon The Independent, la Fondation du compositeur britannique Andrew Lloyd Webber vient de mettre un terme à une bataille judiciaire l'opposant aux héritiers du collectionneur et banquier berlinois Paul von Mendelssohn-Bartholdy, sur la propriété d'un tableau de Pablo Picasso, « Le buveur d'absinthe » , vendu par Mendelssohn sous la pression des nazis en 1934.

Lorsqu'en 1995, la Fondation Lloyd Webber achète un tableau de Picasso datant de 1903, « Le buveur d'absinthe » , pour 15 millions de livres, la peinture n'est pas connue comme une œuvre spoliée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 2006, le tableau est pourtant retiré à la dernière minute d'une vente aux enchères chez Christie's : un juge a stoppé la vente à la demande du petit-neveu de Paul von Mendelssohn, Julius Schoeps. Ce professeur allemand clamait que son aïeul avait vendu l'œuvre en 1934 sous la pression nazie, et l'avait donc cédée à un prix bien moindre que celui du marché.

Décédé en 1935, Paul von Mendelssohn n'avait pas eu le temps de faire valoir ses droits.

Dans un premier temps, la Fondation Lloyd Webber avait balayé la plainte, la jugeant sans fondement légal.
Mais le 7 janvier, les héritiers du banquier spolié ont annoncé avoir conclu un accord avec la Fondation, abandonnant tous droits sur le tableau. Le montant de l'accord est resté confidentiel. La Fondation Lloyd Webber pourra à nouveau exposer ou prêter l'œuvre, ce qu'elle n'avait pas fait depuis 2006.

En 2009, les héritiers de Paul von Mendelssohn Bartholdy, menés par Julius Schoeps, ont également conclu des similaires avec le MoMA de New York et le musée Guggenheim sur deux tableaux de Picasso présents dans les collections de ces musées, et estimés à plusieurs dizaines de millions de dollars, selon le quotidien allemand Der Spiegel.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque