Mercredi 27 janvier 2021

Une artiste rend un hommage macabre à son ami Francis Bacon

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 décembre 2008 - 288 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [10.12.08] – Catherine Shakespeare Lane, photographe et amie de Francis Bacon, lui rend hommage dans sa dernière œuvre, où elle montre le cadavre de Bacon dans un sac plastique, comme le peintre le souhaitait.

Francis Bacon a un jour dit au serveur du Colony Room Club de Londres, qu’il fréquentait assidûment : « Quand je serai mort, mettez-moi dans un sac en plastique et jetez moi dans le caniveau » . 16 ans après la mort du peintre, son amie la photographe Catherine Shakespeare Lane lui rend un hommage lugubre dans sa dernière création, raconte le Guardian. Une photographie de cadavre de l’artiste dans une morgue en Espagne, jamais montrée au public jusqu’alors, indique que Bacon avait été mis dans un sac en plastique transparent. Cette image constitue la pièce centrale de l’œuvre de Lane, un triptyque qui utilise également des reproductions de Dali et des images d’abats, qui sera exposé au célèbre Colony Room Club de Dean Street à Londres, récemment menacé de mettre la clé sous la porte.

Le Colony Room Club est un lieu mythique de la scène artistique britannique depuis les années 1960, fréquenté par les illustres Lucian Freud, l’écrivain Dylan Thomas ou plus récemment Damien Hirst, Tracey Emin, Sarah Lucas ou encore Kate Moss. Catherine Shakespeare Lane voit en son triptyque une belle façon de dire adieu à son ami Francis Bacon et au club qu’ils fréquentaient tous deux. « Les gens imaginent toujours que Francis était une personne sombre et torturée parce que c’est ce qu’ils voient dans son travail ; mais il se débarassait de tout ça dans ses peintures, quand il sortait avec nous il n’était pas comme ça. Il était là pour s’amuser », se souvient Lane.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque