Samedi 15 décembre 2018

Un vase d’Emile Gallé retrouvé fendu lors d’une exposition à Vic-sur-Seille

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 août 2009 - 197 mots

NANCY [11.08.09] – Prêté par le musée de l’Ermitage pour une exposition temporaire au musée de Vic-sur-Seille, un vase d’Emile Gallé est retrouvé mystérieusement fendu.

Un vase d’Emile Gallé prêté par le musée de l’Ermitage au musée de Vic-sur-Seille pour une exposition consacrée à l’artiste a été retrouvé mystérieusement fendu. « La fêlure a été découverte le mercredi 22 juillet, lors d’une visite guidée. Elle n’était pas apparente la veille. Aucune alarme ne s’est déclenchée et la vidéo montre que personne n’a ouvert la vitrine », a expliqué le conservateur adjoint du musée Laurent Thurnherr à l’AFP.

Selon Thurnherr, cette fissure en forme de langue de chat aurait pu résulter du démontage de la pièce intervenu en Russie avant l’expédition de la pièce afin de la nettoyer. « On suppose qu’il y a eu une tension interne au niveau du verre lors du remontage, qui a dû être mal effectué. On voit qu’une feuille du cerclage appuie sur le verre », a-t-il précisé.

Estimé à « plusieurs centaines de milliers d’euros », ce vase haut d’une trentaine de centimètres représente des orchidées tropicales. L’exposition Gallé, ouverte depuis le 5 mai, se déroulera comme prévu jusqu’au 30 septembre.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque