Mercredi 19 décembre 2018

Un triumvirat à la tête des trois Frac du Grand Est

Par Bénédicte Gattère · lejournaldesarts.fr

Le 31 octobre 2017 - 442 mots

GRAND EST [31.10.17] — Un nouveau trio 100 % féminin, jeune et international va diriger les trois Frac de la nouvelle région Grand Est : Felizitas Diering en Alsace, Fanny Gonella en Lorraine et Marie Griffay en Champagne-Ardenne.

Les Fonds régionaux d'art contemporain (FRAC) du Grand Est se sont associés dans un processus inédit de recrutement simultané pour la nomination d'une équipe de trois nouvelles directrices. Après une présélection individuelle sur la base d'un projet pour l'un des trois Frac, les candidats, ont été invités à se présenter en trinôme avec un projet commun pour les trois centres.

C'est ainsi que l'Allemande Felizitas Diering a été désignée à la tête du Frac Alsace. Maître de conférences en histoire de l'art à la Hochschule für Kunst, Design und Populäre Musik de Fribourg et directrice de la plateforme d’art contemporain « Regionale » de la région transfrontalière du Rhin Supérieur, elle a coordonné plusieurs expositions en tant que commissaire indépendante dans des espaces d'art contemporain à Bâle, Fribourg et Strasbourg.

Forte également de son expérience outre-Rhin, Fanny Gonnella va diriger le Frac Lorraine (49 Nord 6 Est). Elle est la directrice artistique du Künstlerhaus de Brême depuis 2014. Elle y a assuré le commissariat de plusieurs expositions personnelles d'artistes après avoir été conservatrice pendant quatre ans centre d'art contemporain de Bonn. Diplômée de l'École du Louvre, et de l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, elle a commencé à travailler à la Hamburger Kunsthalle puis à Berlin et Vienne.

Marie Griffay, prendra la tête du Frac Champagne-Ardenne. Titulaire d’un master de recherche en histoire de l’art contemporain et d’un master professionnel en pratiques curatoriales de l'université Paris IV - Sorbonne, elle a travaillé au sein de l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne puis au Musée du Louvre avant de devenir attachée de conservation au Centre Pompidou pour l’exposition de Bertrand Lavier. En 2013, elle fait partie des lauréats de la « Young Curators Season - Nouvelle Vague » et réalise une exposition de l’artiste catalan Martí Anson au Palais de Tokyo. La même année, elle rejoint le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole en tant que responsable du service exposition et édition.

L'autonomie des trois Frac basés à Sélestat, Metz et Reims sera préservée mais sera encadrée par un modèle de travail collaboratif inédit. Le rapprochement des institutions s’appuiera sur de nouvelles pratiques de travail, tournées vers l'expérimentation et la mise en commun des expériences et des idées. Le but de cette démarche originale est de (re)dynamiser les Frac et de proposer aux publics un accès plus immédiat à la recherche et à la création artistique, notamment en encourageant la rencontre avec les artistes en résidence.

Légendes photos

Felizitas Diering © photo V. Muller - Courtesy photo Frac Alsace
Marie Griffay© photo Vincent Moncorgé - Courtesy photo Frac Champagne-Ardenne
Fanny Gonnella © photo Céline Gaille - Courtesy photo Frac Lorraine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque