Un trafic de fausses toiles de la Renaissance démantelé en Italie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 juin 2008

ROME [19.06.08] - Six personnes ont été arrêtées dans le nord de l’Italie et en Espagne, pour trafic de copies d’œuvres de la Renaissance. L’annonce de la prochaine vente sur un site Internet spécialisé, a permis aux enquêteurs de les arrêter.

La collaboration entre la police italienne et espagnole a permis d’arrêter des membres d’un réseau de trafic de copies d’œuvres d’art. Mercredi 11 juin, six suspects ont été interpellés, dont quatre en Italie et deux en Espagne. Parmi eux figurent l’historien de l’art espagnol Andreu Pérez, sa femme Alegre Ybayarri et un ancien policier italien, Paolo Biondi.

Le trafic concernait des copies de toiles de grands maîtres de la Renaissance. Les perquisitions menées ont permis de mettre la main sur des copies d’œuvres de Rubens, Véronèse ou Francesco Mazzola.

L’enquête a abouti grâce à des dénonciations de spécialistes auprès de la police. Les trafiquants avaient utilisé un site internet spécialisé dans la vente d’objets d’art pour diffuser leur annonce. Une toile de Francesco Mazzola était proposée pour plus de 44 millions d’euros, un Rubens pour plus de 6 millions. Les certificats d’authenticité étaient falsifiés par un membre du réseau, en Belgique. (Sources : EFE / Europa Press)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque