Un tirage spécial du Loto pour financer le Centre des Monuments Nationaux ?

Par Cléo Garcia · lejournaldesarts.fr

Le 12 novembre 2014 - 399 mots

PARIS [12.11.14] – Plusieurs élus ont demandé au gouvernement de remettre au Parlement avant mars 2015 un rapport sur la possibilité d’organiser, lors des Journées européennes du patrimoine, un tirage spécial du loto dont les bénéfices seraient utilisés pour rénover les monuments nationaux.

Le gouvernement va étudier le projet du député-maire de Versailles François de Mazières (UMP) qui souhaite organiser, à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, un tirage spécial du loto dont les recettes financeraient la rénovation des monuments nationaux. Un rapport sur la faisabilité de cette proposition devra être remis au Parlement le 1er mars 2015. L’adoption d’un amendement au budget 2015 jeudi 6 novembre 2014 à l’Assemblée permettrait la réalisation de ce projet qui est accueilli de manière positive par la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin, qui « n’est pas opposée » à cette proposition qu’elle trouve « intéressante ».

L’organisation d’un tirage spécial du loto serait notamment destinée à compenser la perte de recettes des crédits accordés au patrimoine, qui sont passés de 377 millions d’euros en 2013 à 327 millions en 2015. L’événement « capitaliserait sur le succès populaire des journées européennes du patrimoine ».

En Europe, plusieurs pays ont déjà adopté un système similaire participant au financement du patrimoine : au Royaume-Uni le Heritage Lottery Fund recueille chaque année 427 millions d’euros et en Italie 152 millions d’euros des bénéfices du loto sont reversés pour la restauration de monuments nationaux. L’Allemagne a, elle, sa « GlückSpirale » qui finance à une hauteur de 20 millions d’euros la fondation allemande pour la protection des monuments.

François de Mazières redoute cependant une opposition de la part du ministère des Finances : « Je sais bien, madame la ministre, que si vous acceptiez d’employer ce procédé, vous vous heurteriez à l’opposition du ministre des Finances, même si vos propres services sont très efficaces », a-t-il dit à Fleur Pellerin. La Française des Jeux rapporte effectivement gros à l’Etat, avec pas moins de trois milliards d’euros pour l’année 2013. « Cette dotation n’obérerait pas les résultats de la Française des Jeux puisqu’il s’agirait de créer un tirage au caractère exceptionnel, qui capitaliserait sur le succès populaire des Journées européennes du patrimoine », justifie le maire de Versailles.

La Française des Jeux participe déjà en partie au financement du Centre national de développement du sport par le biais d’un prélèvement de 1,8 %.

Légende photo

Logo du loto 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque