Samedi 15 décembre 2018

Un tableau de Magritte volé en plein jour à Bruxelles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 septembre 2009 - 238 mots

BRUXELLES (BELGIQUE) [25.09.09] – Deux malfaiteurs ont dérobé la toile de Magritte « Olympia » estimée entre 750 000 et 3 millions d'euros dans un musée de Bruxelles le 24 septembre. Le vol à main armée n’a pas fait de victime.

Deux voleurs munis d’un pistolet ont fait irruption dans le musée de la maison de René Magritte à Bruxelles pour dérober une toile de Magritte intitulée « Olympia ». Vers 10 heures du matin le 24 septembre, ils ont forcé la porte du Magritte Museum de Jette et ont menacé les membres du musée avec une arme à feu, et sont partis en n’emportant qu’une seule toile, mais de grande valeur.

« Olympia » est une peinture exécutée en 1948, représentant un nu de l’épouse de René Magritte, Georgette. Elle est inspirée directement de l’Olympia d’Edouard Manet. La toile, qui mesure 60 cm par 80 cm, est estimée entre 750 000 et 3 millions d'euros. Le Magritte Museum de Jette est distinct du Musée Magritte de Bruxelles, inauguré récemment. A Jette (un quartier de Bruxelles) se trouve la maison du peintre transformé en musée, ouvert uniquement sur rendez-vous.

Selon Le Vif, le laboratoire de police fédérale à été dépêché sur place et la police élabore un portrait robot des deux malfaiteurs qui se sont enfuis en voiture avant l’arrivée de la police.

Site Internet du musée René Magritte : www.magrittemuseum.be

Site Internet du Musée Magritte Museum www.musee-magritte-museum.be

Légende photo (haut) : René Magritte - Bruxelles - 1967 - © Lothar Wolleh - détail, cliquer sur l'image pour l'agrandir

Légende photo (bas) : "Georgette" - 60 x 80 cm - 1948 - René Magritte - &copy D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque