Dimanche 16 décembre 2018

Un tableau de Courbet authentifié dans un musée normand

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 8 mars 2017 - 460 mots

GRANVILLE (NORMANDIE) [08.03.17] – L’œuvre Vue du Lac Léman est conservée dans les réserves du Musée d’art et d’histoire de Granville depuis 1892. Elle a été authentifiée récemment comme un tableau de Gustave Courbet.

Lors d’une conférence donnée le 1er mars par le conservateur du patrimoine et chercheur au C2RMF Bruno Mottin, celui-ci a annoncé que l’œuvre Vue du Lac Léman a été authentifiée comme ayant été peinte par Gustave Courbet (1819-1877). Présente dans les réserves du Musée d’art et d’histoire de Granville depuis 125 ans, l’œuvre n’était connue jusqu’alors que sous la mention « attribuée à » Gustave Courbet et ne figurait pas dans le catalogue raisonné de l’artiste.

L’histoire de la redécouverte commence en 2015. Cette année-là, l’équipe de la conservation veut organiser une exposition rétrospective relatant l’histoire du musée. Pour conter l’histoire de la donation de la collection de Louis Boisnard au musée, la conservatrice adjointe du musée Alexandra Jalaber projette d’y exposer un autre tableau attribué à Gustave Courbet, La Cascade. En effet, en 1892 le granvillois Thomas-Victor Boisnard avait donné au Musée d’art et d’histoire de Granville toute la collection de son frère Louis dans laquelle se trouvent trois œuvres attribuées à Gustave Courbet.

Parmi ces trois œuvres il y a la Vue du Lac Léman et La Cascade, c’est ce tableau qui attire surtout l’attention de la conservation malgré une lettre d’un spécialiste trouvée dans le dossier d’œuvre émettant des doutes quant à son attribution. L’exposition rétrospective tombe cependant à l’eau et est remplacée en septembre 2016 par « Côté coulisses. Les tableaux retrouvent leurs couleurs » qui s’est terminée le 5 mars dernier. Dans cette exposition l’enquête autour de la potentielle authentification du tableau La Cascade était racontée et l’œuvre mise en regard avec la Vue du Lac Léman.

L’interrogation portait alors sur l’attribution de La Cascade et non de la Vue du Lac Léman à Gustave Courbet. Alexandra Jalaber a expliqué au Journal des Arts que Bruno Mottin « avait déjà émis des doutes sur l’attribution du tableau La Cascade mais se disait très intéressé par la Vue du Lac Léman. » « Lorsque Bruno Mottin a revu les deux tableaux, il a réattribué La Cascade à Chérubino Pata et authentifié la Vue du Lac Leman comme un Gustave Courbet. »

L’œuvre n’a cependant pas encore été analysée scientifiquement.

Si l’attribution était confirmée, il faudrait alors réorganiser le parcours pour donner une place à ce Courbet. Mais cela ne pourra se faire qu’après la réouverture du musée au public, en ce moment fermé pour des raisons de sécurité liées au bâtiment. Une fermeture qui devrait également laisser le temps aux équipes d’analyser deux œuvres attribuée à Camille Corot qui proviennent de la même donation Boisnard et dont l’authenticité doit encore être prouvée.

Légende photo

Gustave Courbet, Vue du Lac Leman, 1876 © Musée d’art et d’histoire de Granville

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque