Vendredi 23 février 2018

Un sarcophage retrouvé au Mexique pourrait révéler la clé du déclin maya

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 février 2010

OCOSINGO (MEXIQUE) [01.02.10] – Une équipe d'archéologues mexicains a mis à jour un sarcophage de pierre qui pourrait faire la lumière sur les circonstances du déclin de la civilisation maya. Le cercueil en pierre serait daté d'une période encore peu connue des historiens, et coïnciderait avec la fin de l'hégémonie maya.

Un sarcophage de pierre daté des années 840-900 après J.-C. a été découvert dans l'ancienne cité maya de Tonina, au Mexique, dans l'Etat du Chiapas, d'après le journal mexicain El Universal.
Selon Juan Yadeun de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH), « ce type de sarcophage est unique dans l'Ancien Mexique, et il est similaire, à certains égards, au tombeau de la reine rouge à Palenque » découvert en 1994, à la fois en termes de taille et de préservation.

La tombe a été découverte en novembre 2009 par des archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH) dans la cinquième plate-forme de l'Acropole de Tonina. Le sarcophage mesure 2 m de long sur 70 cm, et les ossements retrouvés pourraient être ceux d'une femme âgée ou d'un adolescent de haut rang.
Le cercueil et la pierre tombale qui l'accompagnent dateraient d'une période de transition entre l'hégémonie maya et son déclin. Leurs études pourraient faire la lumière sur les raisons de ce déclin, car ces années sont très peu documentées par les historiens.

Selon Juan Yadeun, l'ancienneté de la pierre tombale représente un repère qui pourrait combler un vide dans la frise chronologique de la cité de Tonina, entre la fin de l'ère maya classique en 840 ap. J.-C., et l'arrivée de l'influence toltèque entre 903 et 910.

D'autres restes retrouvés dans la même tombe indiqueraient que le tombeau a été rouvert à la fin du XVe siècle, entre 1490 et 1495, lorsqu’une population tzeltal a réutilisé les tombeaux mayas pour enterrer ses propres morts avec un rite particulier et caractéristique : les archéologues ont retrouvé une poterie contenant les restes d'os bouillis devant le sarcophage plus ancien.

La civilisation maya a connu son apogée entre le VIe siècle et le IXe siècle de notre ère, s'étendant du Mexique au Honduras. Durant cette période, les cités-états mayas ont développé une structure sociale très complexe et une architecture monumentale de premier ordre.
Plusieurs raisons sont envisagées pour expliquer son déclin à la fin du IXe siècle : guerres, famines, catastrophes naturelles ou encore catastrophe écologique due à l'appauvrissement des sols.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque