Dimanche 17 novembre 2019

Un projet de loi permettrait aux musées britanniques de restituer les oeuvres d’art pillées par les nazis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 31 mars 2009 - 266 mots

ROYAUME-UNI [31.03.09] - Un député du parti travailliste a présenté un projet de loi qui devrait permettre aux musées nationaux britanniques de restituer les oeuvres d’art pillées par les nazis, aux héritiers des victimes de la Shoah.

En 2002, le British Museum a accepté de restituer quatre de ses dessins aux héritiers d’Arthur Feldmann, un avocat tchèque victime de la Shoah et dont la collection d’art avait été saisie par la Gestapo en 1939. Toutefois, la législation britannique ne le permet pas : la restitution d’oeuvres d’art pillées qui se trouvent dans les collections de ses 16 musées nationaux, dont le British Museum, est en effet interdite. Les membres de la famille Feldmann ont donc établi un accord avec l’institution et ont reçu un payement 175 000 livres en échange d’une mise en dépôt des dessins à Londres.

Selon le Guardian, cette situation pourrait bientôt évoluer. Les ministres britanniques seraient prêts à apporter leur soutien à un projet de loi qui renverserait cette législation. « J’espère que cette loi mettra un point final à ce chapitre de l’Holocauste car le droit qui a été nié pendant des décennies sera reconnu », a expliqué Andrew Dismore, le député du parti travailliste à l’origine du projet de loi.

Dismore estime que de nombreuses familles accepteraient que leurs oeuvres restent dans les collections publiques, mais souligne que de toute façon c’est leur droit de décider. Le projet de loi souligne cependant qu’il ne s’appliquerait qu’aux « objets volés entre 1933 et 1945 par le régime nazi ».

La deuxième lecture de ce projet aura lieu le 15 mai 2009.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque