Vendredi 30 octobre 2020

Un portrait de Léonard de Vinci sur un vitrail ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 avril 2009 - 231 mots

ARREZZO (ITALIE) [17.04.09] – Un historien affirme dans son dernier livre qu’un des vitraux de la cathédrale d’Arrezzo en Toscane représenterait Léonard de Vinci.

Dans son livre Les Portraits de Léonard, un historien italien émet l’hypothèse que le portrait d’un vieillard barbu avec un chapeau rouge, sur une fenêtre de la cathédrale d’Arezzo, serait celui de Léonard de Vinci, selon Discovery News. La scène représentée sur le vitrail raconte la résurrection de Lazare. L’historien s’appuie sur le fait qu’un détail de La Cène est évoqué : une figure près de l’homme barbu rappelle le Saint Matthieu de la célèbre fresque.

Le problème est que les portraits que l’on connaît de Léonard sont tous différents. « Lorsque l’on étudie Léonard de Vinci, tout doit être envisagé de manière hypothétique », déclare Carlo Pedretti, de l’Université de Californie. Le seul portrait unanimement reconnu est l’autoportrait du Manuscrit A, qui représente l’artiste à 40 ans, sous les traits d’une silhouette énigmatique portant un chapeau.

Le vitrail est l’œuvre du maître français Guillaume de Marcillat. D’après le directeur du Musée Idéal de Vinci, Alezzandro Vezzosi, il a été fait vers 1520, un après la mort de Léonard de Vinci à Amboise. Il est possible que Marcillat, qui a fui la France et est probablement devenu frère dominicain après une accusation de meurtre, ait connu Léonard de Vinci, lui qui a travaillé avec Bramante et Raphaël.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque