Un plan adopté par le gouvernement italien prévoit de limiter les paquebots de croisière à Venise

Par Amélie Du Fretay · lejournaldesarts.fr

Le 7 novembre 2013 - 420 mots

ROME / VENISE (ITALIE) [07.11.13] - Le président du Conseil italien a pris part mardi 5 novembre 2013 à une réunion qui à entériné les mesures pour limiter le trafic des bateaux de croisières à Venise conformément au décret Clini-Passera, jusque-là inappliqué. Il a notamment interdit l’accès au canal de la Giudecca pour les bateaux de plus de 96 000 tonnes.

Le président du Conseil Italien Enrico Letta a participé mardi 5 novembre 2013 à une réunion au Palais Chigi visant à prendre des mesures contre l’inflation des bateaux de croisières qui menace Venise. Etaient notamment présents le ministre des Infrastructures, Maurizio Lupi, de l’Environnement, Andrea Orlando, des Biens et des activités culturelles, Massimo Bray, le président de la région de Vénétie, Luca Zaia, le maire de Venise, Giorgio Orsoni et le président de l’activité portuaire vénitienne Paolo Costa. Après plusieurs mois de polémiques, le gouvernement a enfin choisi de prendre des dispositions suite au décret Clini-Passera.

Un plan a été adopté pour interdire l’accès au canal de la Giudecca aux très grands bateaux de croisière arrivant ou partant de Venise. Une nouvelle voie d’accès à la station maritime a été proposée, (dans le canal Contorta-Sant’Angelo), pour désengorger celui de Malamocco-Marghera. Enrico Letta a fixé des objectifs pour l’année 2014, certaines mesures devant être prises dès janvier. Il est prévu d’interdire le transit des ferries (navettes entre les îles de la lagune de Venise) dans le canal de la Giudecca afin de parvenir à une réduction de 25 % du trafic devant Saint Marc, et à une baisse des émissions polluantes de 50 %.

Autre objectif visé, une baisse de 20 % du nombre des bateaux de croisière d’un tonnage supérieur à 40 000 tonnes passant par le canal de la Giudecca par rapport à l’année 2012. Comme certains l’avaient demandé, un quota a aussi été fixé pour les bateaux devant stationner chaque jour à Venise. 5 bateaux de plus 40 000 tonnes sont désormais autorisés alors que le décret Clini-Passera de septembre 2012 interdisait le transit de ces navires de plus 40 000 tonnes. Par contre, l’accès sera définitivement interdit aux bateaux de plus de 96 000 tonnes à partir du 1er novembre 2014 ; cette limitation ne toucherait qu’une petite partie de la flotte de ces gros paquebots.

Le plan de régulation portuaire devrait être également modifié, un site alternatif à l’actuel terminal de croisière est envisagé à Marghera. Il n’y aura donc pas un mais deux ports à Venise, ce qui peut laisser présager un afflux de bateaux et non une diminution du trafic.

Légende photo

Le paquebot de croisière MSC Fantasia (130 000 t.) transitant devant la place Saint Marc à Venise - 2013 - © photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque