Un nouveau Titien identifié dans une collection uruguayenne

Par Julien Rocha · lejournaldesarts.fr

Le 30 septembre 2013 - 244 mots

VIENNE (AUTRICHE) [30.09.13] – L’historien d’art viennois Artur Rosenauer affirme avoir authentifié une toile de jeunesse de Titien dans une collection privée d’Uruguay.

Un nouveau tableau de Titien a été authentifié par un professeur à l’Université de Vienne, Artur Rosenauer, dans une collection d’art européen d’un particulier vivant à Montevideo, en Uruguay.

Le tableau, dans un très bon état de conservation, représente une Résurrection du Christ. De face, debout sur le rebord de son tombeau et drapé du linceul blanc aux reflets bleutés qui recouvrait son corps dans la mort, Jésus Christ tient le drapeau blanc et rouge de la résurrection de la main gauche, et lève son bras droit dans un geste de bénédiction.

Le trait affirmé, les couleurs éclatantes et le côté dramatique du ciel peint à l’arrière plan feraient de cette toile une œuvre de jeunesse, peinte aux alentours de 1511 alors que le peintre n’avait qu’une vingtaine d’années, peut-être à destination d’une confrérie dévolue aux Saints Sacrements.

D’après Rosenauer, l’œuvre aurait appartenu à la famille von Bülow depuis le XIXe siècle et notamment au chancelier impérial allemand Bernhard Heinrich von Bülow jusqu’à sa mort en 1929. Avant la Seconde Guerre mondiale, ses propriétaires suivants l’auraient emportée avec eux en Amérique du Sud.

« Il est extrêmement rare qu’apparaisse un Titien inconnu jusqu’alors » reconnait Rosenauer. Titien est l’un des peintres vénitiens du XVIe siècle les plus célèbres et les plus renommés, les ventes de ses œuvres pouvant atteindre des sommes colossales.

Légende photo

Résurrection du Christ (c. 1511) authentifié comme étant une oeuvre du Titien par le professeur Artur Rosenauer - Collection particulière

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque