Vendredi 14 décembre 2018

Un groupe d’entrepreneurs mené par le patron de Tod’s va financer la restauration du Colisée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 avril 2010 - 247 mots

TOKYO (JAPON) [15.04.10] – L’homme d’affaires italien Diego della Valle sera le principal mécène de la restauration du Colisée à Rome et supervisera un consortium de chefs d’entreprises italiens pour la réalisation du projet.

Lors d’un voyage d’affaires à Tokyo au Japon, le maire de Rome, Gianni Alemanno a annoncé que l’industriel italien Diego Della Valle, propriétaire de la marque Tod’s et président honoraire du club de football la Fiorentina, sera le chef de file des entrepreneurs italiens qui contribueront au financement du projet de restauration du Colisée, rapporte l’agence presse italienne ansa.it.

Une partie des 23 millions d’euros nécessaires à la conduite du projet sera engagée par Della Valle. Mais celui-ci s’est également engagé à réunir un certain nombre d’hommes d’affaires et industriels italiens pour participer au projet et au financement lançant ainsi une sorte de consortium d’entreprises, chacune prenant en charge la réfection d’une partie du Colisée.

La restauration du Colisée, une des plus grandes œuvres de l’architecture et de l’ingénierie romaine dont la construction s’est achevé en 80 de notre ère et une des attractions touristiques les plus populaires de Rome, comprend le nettoyage des façades nord et sud ainsi que les galeries des deux premiers ordres. Le projet prévoit également la mise en place d’un nouveau système d’éclairage. Des restaurations ont déjà été effectuées au niveau de l’attique et de l’hypogée.

Selon le Corriere della Sera, les financiers italiens ne seraient probablement pas les seuls. Des sponsors japonais pourraient également participer à l’initiative.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque