Un groupe d’artistes provoque Hirst

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 février 2009

LONDRES (ROYAUME-UNI) [17.02.09] – Un groupe d’artistes britanniques fait campagne contre l’ « avidité » de Damien Hirst.

God Save Damien Hirst

En décembre 2008, Damien Hirst a demandé 230 euros de droits d’auteur à Cartain, un jeune artiste de 16 ans dont les pochoirs se servaient d’une image de « For the love of God », le célèbre crâne incrusté de diamants. Indigné par cette attitude « tyrannique », un groupe d’artistes britanniques s’est mobilisé pour défendre Cartain, mais surtout provoquer Hirst.

Jimmy Cauty, Jamie Reid et Billy Childish ont produit et mis en vente une série de collages utilisant à nouveau le crâne de diamants. Le but de la vente de ces œuvres annoncé sur leur site est assez ironique : réunir 20 millions de livres pour faire une copie de la sculpture de Hirst et la vendre pour 50 millions de livres. Les 30 millions de livres de bénéfices non seulement rembourseraient les 200 livres dépensés par Cartain, mais aideraient aussi d’autres jeunes figures du street art et les enfants affamés de l’Afrique.

« Contrairement à Cartain et sa galerie, nous ne sommes pas intimidés par les avocats et par une possible requête en injonction, nous allons tout simplement les ignorer en raison de la liberté de parole», a affirmé Cauty au journal The Independent. Selon Cauty, la notion de droit d’auteur dans l’art doit s’assouplir, comme on l’observe dans l’industrie de la musique.

Hirst ne s’est pas encore exprimé.

Légende Photo : \"God Sav Damien Hirst\" - Jamie Reid

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque