Un gangster aurait négocié des tableaux volés au Isabella Stewart Gardner Museum

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 21 avril 2015 - 536 mots

BOSTON (ETATS-UNIS) [21.04.15] – Un gangster réputé, soupçonné d'être lié au vol du Isabella Stewart Gardner Museum en 1990, aurait négocié les tableaux disparus avec un agent du FBI infiltré rapporte le New York Times. L’homme a été arrêté vendredi 17 avril mais nie les faits depuis plusieurs années.

Le 18 mars 1990, deux hommes avaient volé 13 tableaux à l’Isabella Stewart Gardner Museum, évalués à 500 millions de dollars dont trois Rembrandt, un Vermeer, un Manet, ou encore des dessins de Degas. Il s’agit du vol d’œuvres d’art le plus important aux Etats-Unis. Vingt-cinq ans après les faits, l’identité des voleurs et la localisation des œuvres demeurent toujours un mystère, malgré l’enquête du FBI, la récompense de cinq millions de dollars offerte par le musée et les campagnes de sensibilisation répétées.

Trois personnes avaient été identifiées par le FBI pour le rapport à cette affaire, toutes entretenant des liens avec le crime organisé : Carmello Merlino, Robert Guarente, et Robert Gentile. Les deux premiers étant morts, Robert Gentile, 78 ans, demeure actuellement la dernière personne reliée au vol et le meilleur espoir pour le FBI. Le Hartford Courant rapporte que l’homme, en probation à la suite d'une condamnation en 2013, a été arrêté vendredi pour avoir vendu une arme à feu à un agent infiltré. Son avocat, Ryan McGuigan, a déclaré qu'il croyait fermement que l’arrestation de son client était entièrement liée à la conviction du FBI selon laquelle il serait impliqué dans le vol du Gardner Museum.

Lors de l’audience, le procureur fédéral John Durham a révélé que le FBI possédait un enregistrement indiquant que Gentile essayait de négocier la vente d’œuvres volées au Isabella Stewart Gardner Museum. Il n'a pas fourni plus de détails sur ce qui est ressorti de cette discussion. L’enregistrement a été effectué par un agent infiltré, se faisant passer pour le représentant d’un riche homme d’affaires qui voulait acheter de l’art volé à Robert Gentile.

Cela fait cinq ans que les agents du FBI font pression sur Robert Gentile en espérant qu’il puisse leur indiquer ce qu’il est advenu des treize tableaux volés. Une source proche de l'enquête affirme que le gangster est la meilleure piste que les autorités aient eut en 22 ans. Robert Gentile quant à lui nie catégoriquement toute implication dans cette affaire. En 2012, l’homme avait été soumis à un test au détecteur de mensonge, qui avait conclu que les probabilités qu’il mente s’élevaient à 99 %. Les agents du FBI avaient également procédé à une fouille de sa maison, et ont trouvé enterré sous un hangar la liste des œuvres volées au Gardner Museum, avec leur estimation sur le marché noir et des uniformes de policier. Au moins un des voleurs portait un uniforme de policier lors du vol en 1990.

Le New York Times affirme que les autorités ont offert d’abandonner les charges contre Robert Gentile et même de lui accorder une partie de la récompense de cinq millions de dollars s’il leur révèle l'emplacement des oeuvres volées. Pour Ryan McGuigan, il est « illogique » que son client retienne des informations avec autant d'argent en jeu. Il condamne fermement l’attitude des deux agents chargés de l’enquête et accuse le FBI d’incitation au délit.

Liste des oeuvres volées au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston en 1990

Vermeer, The Concert, 1658-1660

Rembrandt, The Storm on the Sea of Galilee, 1633

Rembrandt, A Lady and Gentleman in Black, 1633

Rembrandt, Self-Portrait, ca. 1634

Manet, Chez Tortoni, 1878-1880

Govaert Flinck, Landscape with an Obelisk, 1638

Degas, La Sortie de Pesage

Degas, Three Mounted Jockeys

Degas, Cortège aux Environs de Florence

Degas, Program for an artistic soirée, 1884

Degas, Program for an artistic soirée, 1884 (autre version)

Finial in the form of an eagle gilt metal (bronze), French, 1813-1814

Chinese bronze beaker or Ku Chinese, Shang Dynasty, 1200-1100 B.C.

Légende Photo :
Vues des tableaux volés au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston - source www.fbi.gov

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque