Un droit de suite australien

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 octobre 2008

CANBERRA (AUSTRALIE) [06.10.08] – Depuis le 3 octobre 2008, les artistes australiens touchent des royalties sur les reventes de leurs œuvres.

Les artistes australiens perçoivent, depuis le 3 octobre 2008, des royalties lorsque leurs œuvres sont revendues. Cette loi, largement soutenue par le ministre des arts, Peter Garett, garantit aux artistes 5% du prix de revente pour chaque œuvre vendue 1 000 $ ou plus.
Cet équivalent du droit de suite européeen s’applique pour tous les artistes vivants et jusqu’à 70 ans après leur mort.

En « garantissant par la loi le droit des artistes et de leurs héritiers à recevoir un bénéfice d’une vente secondaire de leur travail », Peter Garett entend construire « un environnement dans lequel le talent et la créativité des artistes sont mieux récompensés ».

Jusqu’alors, les artistes australiens les plus populaires touchaient encore des sommes ridicules pour leurs œuvres, comparé au prix auquel elles étaient ensuite revendues.
Warlugulong 1977, une œuvre du peintre australien Clifford Possum Tjapaltjarri, a été vendue à la National Gallery of Australia pour 2,4 millions de dollars australiens (1,3 million d’euros). L’année où il l’a peinte, Tjapaltjarri avait cédé son œuvre pour seulement 2 500 dollars australiens (1 400 euros).
[Source : Reuters]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque