Mardi 25 septembre 2018

Un Bouddha vendu 14,3 millions de dollars

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 mars 2008 - 189 mots

NEW YORK (USA) [25-03-08] – Un Bouddha assis en bois du 12e siècle attribué au sculpteur japonais Unkei a atteint l’enchère record de 14,3 millions de dollars, devenant ainsi l’antiquité japonaise la plus chère jamais vendue sur le marché.

'Dainichi Nyorai'%26copy; AFP

Les enchères se sont enflammées à la vue du « Dainichi Nyorai » un Bouddha suprême en bois de Chypre attribué à Unkei, l’un des meilleurs ciseleurs de la période Kamakura (1185-1333). Estimée entre 1,5 et 2,5 millions de dollars par la maison de vente Christie’s New York, la vénérable sculpture s’est envolée à 14,3 millions de dollars pour le compte de la chaîne de magasins japonais Mitsukoshi.

La statue conservée dans un temple jusqu’à la période Meiji (1868-1911) fut vendue à cette époque à un marchand d’art bouddhiste puis achetée par le vendeur actuel. L’acquéreur a confié la sculpture au laboratoire du Musée national de Tokyo. Les examens aux rayons X ont révélé la présence de trois objets sacrés cachés dans le torse du Bouddha depuis 800 ans: deux pagodes, l’une en bois l’autre en cristal, et une boule de cristal montée sur pied de bronze. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque