Un artiste britannique lance la « Semaine pour la haine de l’art national »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 juillet 2009

ROYAUME-UNI [21.07.09] – L’artiste anglais Billy Childish a lancé le 13 juillet la « Semaine pour la haine de l’art national ». Le but est d’inciter le public à se montrer plus critique face aux institutions artistiques britanniques.

La Tate Gallery ou la Royal Academy of Arts sont pour beaucoup, des institutions synonymes de crédibilité et de valeur artistique. Mais pas pour l’artiste anglais Billy Childish, créateur de la « Semaine pour la haine de l’art national ».

Le 15 juillet, l’artiste et d’autres participants ont entrepris une protestation silencieuse dans les escaliers de la Tate Modern et distribué des tracts aux passants. Cette manifestation a pour objectif de donner aux institutions artistiques britanniques « un coup de pied nécessaire ». Le public est ainsi invité à aller dans des galeries et des musées et à détester leur contenu.

« Il y a 20 ans, les personnes auraient été scandalisées par la comédie du quatrième socle au Trafalgar Square. Le public est maintenant composé de robots et de complices de l’élite manipulatrice qui rend la culture homogène et détestable », a expliqué Childish au Guardian.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque