Mercredi 21 février 2018

Un an après la spectaculaire vente Damien Hirst chez Sotheby’s, plusieurs lots n’ont pas été totalement payés

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 octobre 2009

NEW YORK (ETATS-UNIS) [30.10.09] – Une œuvre de Damien Hirst achetée lors de la vente phénomène de septembre 2008 est remise en vente par Sotheby’s, estimée bien en deçà de son prix d’achat un an auparavant. Cette vente relance les spéculations sur les paiements encore en attente des achats lors de la vente phare de Hirst.

Le 11 novembre, lors d’une vente d’art contemporain à Sotheby’s New York, une œuvre de Damien Hirst intitulée Fun Lovin' est proposée à la vente pour une estimation basse de 450 000 dollars (303 000 euros).
Le Telegraph attire l’attention sur le fait que le tableau a été adjugé l’année dernière chez Sotheby’s pour 409 250 livres (457 600 euros).

Le quotidien anglais s’interroge sur la solvabilité du propriétaire, qui a acheté l’œuvre à la vente Hirst de Sotheby’s en 2008. Après un an, celui-ci est prêt à accepter de perdre de l’argent, ce qui pour le moins étonnant, sauf à penser qu’il n’a pas les 457 600 € pour payer sa dette à la maison de vente.
Cette vacation alimente la rumeur sur le nombre de lots de la vente Hirst payés en totalité : Sotheby’s a étendu de manière généreuse les termes de crédits jusqu’à un an pour certains acheteurs. Mais un nombre incertain d’achats demeure encore impayés alors que l’échéance des paiements est arrivée à son terme.
Cependant la maison de vente se refuse à dire si le vendeur de Fun Lovin’ se trouve dans ce cas précis, arguant de la « confidentialité du client » .

Légende Photo : Damien Hirst - Fun Lovin' (2008) - 91,4 x 182,9 cm - © Sotheby's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque