A Turin, le Palazzo Madama va être rénové

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 30 juillet 2015 - 553 mots

TURIN (ITALIE) [30.07.15] – Le Palazzo Madama, important palais baroque abritant le Musée municipal d’art antique, est devenu propriété de la ville, qui s’est engagée à mettre en œuvre un vaste plan de redéveloppement sur 15 ans.

Le Palazzo Madama, jusqu’à présent propriété de l’Etat, appartient désormais à la ville de Turin, rapporte Ansa. La ville s’est engagée à lancer un vaste programme sur 15 ans de réaménagement et de redéveloppement du palais baroque qui abrite le Musée municipal d’art antique. En effet, le maire Piero Fassino a signé le 28 juillet un accord de mise en valeur du Palazzo Madama avec le directeur régional de l’Agence des biens d’Etat, Robert Fusari, et le secrétaire régional du ministère des Biens culturels Benedetto Luigi Compagnoni.

« Nous acquérons un bien de valeur historique et architecturale inestimable, qui aujourd’hui abrite un des musées municipaux les plus riches, les plus importants et les plus fréquentés, que nous voulons préserver, et dont nous voulons garantir la meilleure utilisation possible, aussi bien pour les Turinois que pour les touristes qui visitent Turin, de plus en plus nombreux chaque année », a déclaré le maire Pietro Fassino, cité dans La Stampa. Son objectif est d’en faire un pôle muséal moderne et dynamique, pleinement intégré à la Piazza Castello.

Bâti sur le site d’une ancienne porte romaine fortifiée, le Palazzo Madama est un vaste édifice historique, d’apparence hétéroclite puisque l’architecte Filippo Juvarra, chargé de reconstruire le palais du XVe siècle en pierre blanche et dans un style baroque, eut seulement le temps de réaliser la façade avant l’arrêt des travaux en 1721. Le palais reçut diverses utilisations au cours du temps (siège du gouvernement provisoire français pendant les guerres napoléoniennes, pinacothèque royale ou encore siège du sénat subalpin) avant d’abriter le Musée municipal d’art ancien depuis 1934.

La première phase de réaménagement devrait être achevée en deux ans et demi, pour un coût de 7 millions d’euros. Parmi les principaux objectifs de cette rénovation, la reconstruction d’un grand espace d’accueil dans la cour médiévale sera une priorité. Le sol en sera ainsi élargi de presque 100 mètres carrés, permettant une meilleure fonctionnalité de l’espace. Il accueillera un point d’information, la billetterie, la librairie et la boutique du musée. Le café sera transféré au rez-de-chaussée du musée, dans la zone actuellement occupée par la billetterie, et sera accessible directement à partir de la Piazza Castello.

Les travaux suivants concerneront l’ascenseur de la tour romaine sud. Installé dans les années 1930 dans la tour panoramique du XVe siècle, il sera remis en état de marche afin de permettre l’organisation d’expositions sur deux niveaux accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Selon une déclaration de la municipalité, « il y aura des travaux de finition pour la récupération de la galerie archéologique de Carlo Emanuele I, avec une intervention limitée dans la construction du dernier tronçon de la couverture à côté du Palazzo, et la récupération des locaux environnants, pour permettre un passage vers le jardin médiéval ».

Ce programme de rénovation vient amplifier une première phase de travaux initiée en 1998, lorsque le conseil municipal avait lancé la restauration de la façade baroque réalisée par Filippo Juvarra, suivie par des fouilles archéologiques visant à mettre au jour les vestiges de la porte orientale d’époque romaine et les caves de la galerie Carlo Emanuele I.

Légende photo

Le Palais Madama à Turin, en Italie © Photo Marco Coïsson - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque