Mercredi 19 décembre 2018

Trois chercheurs prédisent un éclatement de la bulle du marché de l’art

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 21 janvier 2016 - 327 mots

LUXEMBOURG [21.01.16] – Trois chercheurs de la Luxembourg School of Finance ont publié au début du mois de janvier une étude prédisant l’éclatement de la bulle spéculative du marché de l’art, en se basant sur une comparaison avec les crises de 1990 et 2008-2009.

Une étude récente publiée dans le Journal of Empirical Finance par l'Université du Luxembourg prévoit que la bulle croissante du marché de l'art est sur le point d'éclater, relate The Guardian.

Les trois chercheurs Roman Kräussl, Thorsten Lehnert, et Nicolas Martelin de la Luxembourg School of Finance ont appliqué une nouvelle méthode statistique de détection des bulles spéculatives à plus d’un million de ventes aux enchères entre 1970 et 2014, concentrant leurs recherches sur les ventes d’art impressionniste et moderne, d'après-guerre et contemporain, d’art américain, et des maîtres anciens.

En identifiant les conditions qui ont conduit à l'effondrement des deux précédentes bulles du marché de l'art en 1990 et 2008-2009, et en les comparant avec les symptômes que nous connaissons aujourd'hui, les chercheurs ont conclu que le marché de l'art actuel montre des signes de surchauffe, qui devrait mener à un éclatement de la bulle, en particulier dans les domaines de l’art d’après-guerre et contemporain, de l’art américain et des maîtres anciens.

L'étude définit ces bulles spéculatives comme une escalade spectaculaire en termes de volume et de prix, qui dépassent de très loin la valeur des objets, suivie par un effondrement soudain. Mais puisque l'art n'a pas de valeur fondamentale, il est difficile pour les économistes d’y appliquer leurs principes, rappelle The Guardian.

Les auteurs soulignent néanmoins que les conditions de marché actuelles possèdent plusieurs similitudes avec la crise du marché de l'art de 1990, qui fut particulièrement brutale. Reconnaissant l'état solide du marché mondial de l'art depuis la fin de la crise des marchés financiers de 2008-2009 et soulignant la force du marché de l'art contemporain qui a doublé en valeur depuis, l'étude avertit que le niveau actuel de croissance est insoutenable.

Légende photo

Enchères par téléphone lors d'une vente organisée par Sotheby's à Londres © Photo Neil Cummings - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque