Mercredi 18 septembre 2019

Stonehenge : des archéologues découvrent un important site de cérémonie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 juillet 2010 - 303 mots

STONEHENGE (ROYAUME-UNI) [26.07.10] – Des archéologues européens ont découvert une nouvelle structure en bois sur le site mégalithique de Stonehenge dans le sud de l’Angleterre, qui pourrait être les vestiges d’un site majeur de cérémonie.

« Woodhenge ». Ainsi pourrait-on appeler la nouvelle découverte effectuée par un groupe d’archéologues européens sur le célèbre site mégalithique de Stonehenge dans le sud de l’Angleterre. Ces derniers ont mis au jour ce qui s’apparente à des vestiges d’un monument cérémoniel en bois à moins d’un kilomètre du cercle en pierre emblématique.

Erigé il y a environ 4 500 ans, le monument se compose d’un fossé circulaire de quelques 25 mètres de diamètre muni de deux entrées opposées (nord-est et sud-ouest) et qui, selon les archéologues, devait supporter une structure en bois. Au centre, se trouve un tumulus probablement édifié à une date ultérieure.

« Cette découverte est remarquable » a déclaré à l’AFP, Vince Gaffney, le chef du projet et professeur d’archéologie à l’Université de Birmingham avant d’ajouter qu’elle allait « complètement changer notre conception du site ». En effet, les spécialistes pensaient jusque-là que le site entourant les immenses menhirs de Stonehenge était sans intérêt archéologique.

La découverte intervient dans le cadre d’un projet visant à cartographier l’ensemble du site ; un projet soutenu par le National Trust et l’English Heritage et auquel participent plusieurs universités européennes dont celle de Birmingham, Bradford, l’Institut autrichien Ludwig Boltzmann pour la prospection et l’archéologie virtuelle.

Le site de Stonehenge qui signifie « pierres debout » en vieil anglais avec son imposant alignement de menhirs dont la fonction exacte fait encore l’objet de nombreuses hypothèses – observatoire préhistorique, temple dédié au soleil, lieu de pèlerinage dû aux vertus thérapeutiques des pierres – est classé depuis 1986 au patrimoine mondial de l’Unesco et attire chaque année près d’un million de visiteurs.

Légende photo

Stonehenge : lieu de repos d'oiseau - © Copyright Pam Brophy - Licence Creative Commons 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque