Sotheby’s confirme la stabilité du marché de l’art parisien

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 juin 2009

PARIS [01.06.09] – Sotheby’s Paris a tenu ses ventes d’art impressionniste, moderne et contemporain les 27 et 28 mai. En totalisant plus de 17 millions d’euros, ces ventes semblent avoir trouvé leur point bas.

%26copy; Sotheby's

Après des ventes newyorkaises décevantes, Sotheby’s fait mieux que sa concurrente Christie’s à Paris. Une maigre consolation certes, puisque les ventes d’art impressionniste, moderne et contemporain de Sotheby’s rapportent 17 millions d’euros contre 13,3 chez Christie’s.

Lors des ventes « printemps-été » de Sotheby’s en 2008, les résultats étaient plus de deux fois supérieurs avec 39 millions d’euros. Mais nous sommes en période de récession, il n’est plus aussi facile d’afficher des records. Ces chiffres sont donc plutôt rassurants. Il y a encore quelques semaines, on ne savait pas où allait s’arrêter la dégringolade.

Lors de la vente d’art contemporain, Bouteilles (1954) de Nicolas de Staël a atteint 1,3 million d’euros. Barge Péniche (1975) de Joan Mitchell a également dépassé le million de dollars (900 000€). Lors de la vente d’art impressionniste et moderne, Femme avec deux fillettes (1887) de George Seurat atteint 1,5 millions d’euros et Dimanche à la plage de Kees van Dongen 720 000€.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque