Sotheby’s augmente ses frais acheteurs

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 2 février 2015 - 433 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [02.02.15] – Le barème mondial des commissions acheteurs - ou buyer’s premium – de Sotheby’s change au 1er février 2015. Les taux de 25 %, 20 % et 12 % s’appliquent désormais à des tranches revues à la hausse, frappant davantage les plus faibles adjudications.

Alors qu’un tiers des enchérisseurs de Sotheby’s en 2014 étaient de nouveaux clients, son défi est surtout d’attirer de nouveaux vendeurs, apporteurs d’œuvres de qualité. Conséquence : les frais vendeurs tendent à disparaître tandis que les commissions d’achat (ou buyer’s premium), payées en sus du prix d’adjudication par l’acheteur, tendent à augmenter. Le nouveau barème des commissions acheteurs de Sotheby’s, applicable au 1er février 2015, le montre bien.

Première tranche des frais acheteurs rehaussée de 300 % à Paris
Le barème étant déjà dégressif, ce sont les œuvres de « moindre valeur » qui subissent en premier lieu l’augmentation des frais. A Paris, la commission d’achat est maintenant de 25 % (hors taxe) du prix d’adjudication sur la tranche allant jusqu’à 60 000 euros. Auparavant, ce taux s’appliquait sur la tranche allant jusqu’à 15 000 euros. Le taux de 20 % (HT) s’applique désormais sur la tranche supérieure à 60 000 euros allant jusqu’à 1 800 000 euros inclus (auparavant de 15 000 euros à 800 000 euros) ; le taux de 12 % (HT) est redevable sur la tranche supérieure à 1,8 million d’euros (auparavant 800 000 euros).

TauxAuparavantA partir du 1/2/2015
25 %0 à 15 000 €0 à 60 000 €
20 %15 001 à 800 000 €61 000 à 1 800 000 €
12 %Au-delà de 800 000 €Au-delà de 1 800 000 €
A New York, le barème est le suivant : 25 % jusqu’à 200 000 dollars du prix d’adjudication (auparavant 100 000 dollars) ; 20 % entre 200 000 dollars et 3 millions de dollars (auparavant entre 100 000 dollars et 2 millions de dollars) ; 12 % au-delà de 3 millions de dollars.

La TVA est calculée en sus du prix d’achat, après calcul des frais, sauf en Italie où les commissions d’achat comprennent la TVA.

Bill Ruprecht, dont le départ annoncé n’est toujours pas effectif, a déclaré que ces changements étaient nécessaires, rapporte l’agence Reuters. « Ceci améliorera le chiffre d’affaires de Sotheby’s, renforcera les marges de la compagnie, financera l’innovation et nous aidera à poursuivre des investissements intéressants » a-t-il affirmé.

On attend maintenant la décision de Christie’s. La dernière augmentation des frais acheteurs de la maison de ventes aux enchères basée à Londres remonte à 2013. En septembre 2014, l’auctioneer avait en revanche augmenté ses frais vendeurs.
Légende photo

La vente d'art impressionniste et moderne du 4 novembre chez Sotheby's, New York. © Sotheby's.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque