Mardi 11 décembre 2018

Slave Labor de Banksy présentée de manière trouble aux enchères a été retirée de la vente

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 février 2013 - 202 mots

MIAMI (ETATS-UNIS) [27.02.13] – L’œuvre de Banksy intitulée Slave Labor a été retirée des enchères quelques heures avant la vente organisée par la Fine Art Auctions de Miami. Cette décision fait suite à la controverse qui entourait sa présentation.

Une œuvre de Banksy, mystérieusement disparue du mur londonien, où elle avait été réalisée en mai 2012, s’était retrouvée au catalogue d’une vente aux enchères à Miami du 23 février 2013.

Estimée 500 000 à 700 000 dollars (375 000 et 525 000 euros), elle a été retirée par la Fine Art Auctions de Miami quelques heures avant la vente.

Aucune raison n’a été précisément avancée par la maison de ventes pour justifier ce retrait. Mais la polémique qui entourait cette œuvre, initiée par un élu local de Londres, Alan Strickland, soutenu par la population de ce quartier nord de Londres, en est la raison la plus probable.

La maison de ventes, qui ne remet toujours pas en cause la bonne foi de son vendeur (« un collectionneur connu »), a toutefois précisé après la vente qu’elle l’avait convaincu de retirer ce lot de la vente aux enchères. Cela fut également fait pour le second Banksy de cette vente, intitulé Wet Dog, Bethlehem.

Légende photo

Logo de « Fine Art Auction Miami » (FAAM) - Source www.faamiami.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque